taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel
Vidéos 2014-2018 - la collection Les topos de Taty
 Lire l'intro


Dissociations alimentaires ou quasi-dissociations? 2,05min

Pour les cas de burn-out, je prône la "quasi-"dissociation alimentaire et non la dissociation pure à la Montignac, alimentation vivante, Henri Chenot..., que j'utilise dans la "cure antifatigue", mais qui n'est pas un remède. C'est un dépannage, un pansement... C'est un outil rapide et facile pour alléger une digestion engorgée mais non une solution à long terme. La quasi-dissociation peut être maintenue longtemps, sans dégâts.
Voir le détail dans mon topo « Quand j'étais vieille »

Lire la transcription

Burn out, maladie de Lyme et intoxication aux métaux lourds (1.40 min)

Ne confondons pas les victimes de burn-out, dont la source est un "chaos hormonal" avec des cas d'intoxication aux métaux lourds ou de maladies de Lyme réelles, dont il faut soigner la source bactérienne. La stratégie que je propose dans "Quand j'étais Vieille" ne peut pas grand chose pour les deux derniers cas. L'affaiblissement général dû au burn-out ouvre la porte à toutes les "invasions". Dans votre recherche d'une solution, adressez la source et non la conséquence de votre fragilité installée.
Plus d'info via la page de FAQ de "Quand j'étais vieille"

Lire la transcription

Fruits: quid pour les "canaris"et les cas de burn-out?

Je n'invite à tester le Miam o Fruits du matin que les mangeurs qui ne sont PAS des canaris de naissance, ou de passage comme les cas de burn-out. C'est une source trop riche en salicylates, que l'on trouve dans tous les fruits, toutes les noix, tous les thés, tous les vins, toute la famille coco... quasi toutes les huiles végétales, tous les miels, certains légumes comme les tomates... Eh oui, ces aliments constituent l'essence même de la cure antifatigue et son*t quasi des pro-inflammatoires pour ces deux profils!

Lire la transcription

E-smog et burn-out/fragilités 2.30min

Avis aux "canaris de la modernité" et aux personnes fragilisées, comme les victimes de burn-out : pédale douce sur l'e-smog (pollution électromagnétique). Premiers signes chez moi: sommeil non récupérateur, pertes de concentration et confusion mentale. Les signes diffèrent d'une personne à l'autre. Chez moi, les signes perdurent jusqu'à une semaine après l'arrêt de l'e-smog. Pour se protéger de l'esmog, les premiers gestes: 1. éteindre le wifi au moins la nuit. 2. utiliser un téléphone à fil et non portatif (maison). 3. tél. portable loin de soin lorsqu'on se repose
Plus d'info dans la page https://www.taty.be/vieille/esmog.html

Lire la transcription

 


Suite des videos



retour page 1 - vidéos