taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

annexes à mon livre
Cinglés de sucres


 

L'ami Noakes est blanchi


à gauche le professeur Noakes, à droite la diététicienne qui lui fait un procès
image extraite de la présentation du dr Zoe Harcombe

Toute grande et heureuse nouvelle: le formidable professeur Tim Noakes, un des saints de la nutri LCHF actuelle, est sorti blanchi de son incroyable procès en Afrique du Sud... Voir l'émouvant moment où il apprend la nouvelle dans la vidéo ci-dessous. Louée soit la présidente du tribunal, car enfin Noakes et sa femme peuvent dormir. Trois ans de plainte injuste au carré et deux ans de procédure, ça use!

Le professeur Tim Noakes, la soixantaine vive, est un médecin et scientifique sud-africain réputé pour ses recherches et ses publications sur la nutrition du sportif. Depuis début 2015 il est en procès pour malconduite médicale en Afrique du Sud, sur un prétexte spécieux. Si spécieux que le meilleur avocat de ce pays s'est mis à son service gratuitement.

Sous l'intitulé de "banting" (du nom du premier pratiquant William Bant au 19è siècle), le low-carb est bien plus répandu en Afrique du Sud que chez nous, c'est presque devenu banal (restaurants, plats préparés, etc.). Banal dans le public, mais pas auprès des institutions qui continuent à promouvoir le diététiquement correct qui leur est soufflé par les industriels. Le conseil des professionnels de santé a joint ses forces à la plainte de la diététicienne (ou a piloté la dame, allez vous en savoir).

Dès les premiers mois, l'équipe légale de Noakes a pu démontrer l'inanité de la plainte, malfondée et tordue. Le procès pouvait presque se terminer là. Ils ont pourtant courageusement choisi de persévérer, car ils avaient ainsi l'occasion de faire une démonstration au monde entier: le low-carb n'est pas toxique, quantité d'études cliniques sérieuses en soutiennent les principes. Lors du procès, ils ont en outre pu fournir une descente en règle des conseils diététiques gouvernementaux actuels, qui ne sont pas fondés scientifiquement (pas moyen de trouver d'études en justifiant les principes), ET qui sont délétères - ne fût-ce que parce que l'épidémie de diabète et d'obésité (la diabésité selon le nouveau terme) a commencé peu après la mise en place de ces recommandations.

A quelque chose malheur est bon car les dépositions du professeur Tim Noakes ont été filmées et documentées en graphiques et tableaux. Elles sont une véritable bible pour celui qui veut apprendre les bases du low-carb. "Celui qui" étant toute personne active en nutrition à l'heure actuelle, car nous arrivons à petits pas à la situation que les Américains connaissent depuis plus de 20 ans: l'ntolérance aux sucres et aux amidons se généralise.

Pour découvrir par exemple ce qu'est l'insulino résistance, dérivée des régimes hauts en glucides (partie 19 des 77 épisodes d'environ 15-20 minutes via la chaîne Capetown live):

 

Le professeur Noakes est aussi l'auteur du livre: "The Real Meal Revolution: The Radical, Sustainable Approach to Healthy Eating (Age of Legends)", où il conseille en gros des nourritures vraies en mode moyennement pauvre en glucides et riche en graisses.

 

C'est un changement radical au regard de ce que son encyclopédie du sportif conseillait jusqu'il y a peu (Lore of Running, Brain Training for Runners, e. a. ). Que s'est-il passé? Grand amateur de course à pied lui-même, très sportif, mangeant "si sainement", le prof' s'est découvert diabétique de type 2 passé la cinquantaine. Tsunami mental! Après quelques recherches, il a compris qu'il pouvait inverser le processus diabétique en inversant ses croyances en nutrition. Il a revu toutes ses bases et, comme le docteur Hyman, est passé de l'hyperglucidique à l'hypoglucidique et du plan maigre à l'hyperlipidique. Au passage il a découvert les méfaits de la surhydratation du sportif qu'il conseillait aussi, avant.

Outre que cet homme respire la bonté (qui peut ne pas l'aimer, enfin?), il est d'un courage et d'une tenacité hors pair. Courage du repenti, car du haut de sa chaire de pape en nutri, il en fallu des tripes pour reconnaître s'être trompé et changer son fusil d'épaule. Courage de faire face à un tel acharnement en justice pendant 2 ans. Courage de dépasser ses propres nuits blanches pour offrir aux amateurs de nutri une plateforme d'apprentissage remarquable, pour dispenser aux médecins une documentation hors pair qui peut justifier leur recours au LCHF plutôt qu'au consensus diététique.

 

 Retour au blog