taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

"Qui a machiné le bœuf bashing ?"

(Un regard sérieux sur le rodéo médiatique antiviande)

8.7.2021 Après l'annonce de mon topo profane: "Le boeuf émissaire", vous êtes intrigué par cette curieuse mode antiviande qui sévit depuis quelques années... Découvrez un nouveau topo expert en lisant le pitch sur le site officiel

 

Ci-dessous la table des matières du livre en cours, à paraître octobre 2021.

 


"Qui a machiné le bœuf bashing ?" "
à paraître octobre 2021
Ce dossier est une annexe à mon livre Nourritures vraies (ci-contre).
#boeufemissaire.

"Nourritures vraies"

nouvelle édition 2018



Les titres sont à cliquer, le résumé est sous le titre. Le libellé du dossier n'est pas encore final, pas plus que l'ordre de la table des matières.

Ce sont des fiches que j'ai partagées fin 2019 et début 2020. Elles servent de support au livre, mais ne sont pas la totalité.

Salutaire colère d’une agricultrice française face au prochain film de Yann Arthus Bertrand

Haie d’honneur pour Claire juillet, agricultrice en Saône et Loire à l’Earl du Paquier (élevage bovins allaitants, porcs plein air, maraîchage, agriculture biologique). Exploitants agricoles, levez-vous, dénoncez cette imposture qu’est le boeuf bashing, cette campagne médiatique organisée et financée depuis 2015 par des réseaux opaques américains. Le but: discréditer le boeuf pour diverses fins dont l’une est que l’élevage disparaisse en 2030. Pas moins. Notre espace nous est volé pour des projets type starlink, nos terres seront aussi volées ?

Encadré. " Sauver la planète en détruisant l’agriculture ?" via Bernard Bel

Comprendre les enjeux. Bernard Bel a traduit l'article de Pat Thomas :" Sauver la planète en détruisant l’agriculture ? "

« En remplacement des animaux de ferme, George Monbiot veut que nous mangions de la viande cultivée en laboratoire et des poudres alimentaires « cuvétariennes » [vat-etarian] produites par des bactéries spécialisées brassées dans des cuves [vat] géantes… »

Les leviers des lobbies

On quitte ici le dossier du boeuf bashing pour parents et enseignants, on arrive à la partie "consommateur conscient", qui doit accepter que même en nutri, la part politique est capitale. Cela devient complexe, il est crucial de se concentrer sur ces quelques sources fiables pour comprendre ce qui se joue en coulisses derrière le boeuf bashing et quels leviers les grands groupes alimentaires et/ou financiers utilisent en sous-main pour guider nos instances gouvernementales et internationales. J'aimerais que mes camarades écolos se rendent compte ce qu'ils soutiennent comme manipulations malsaines en répétant à l'envi "il faut manger sans viande".

 





Cynisme ignoble des communicants

20.11 Sur le cynisme ignoble des communicants du covidisme: plus besoin d'illu. Ce sont probablement les mêmes qui concoctent les vidéos d'horreur dans le dossier climat/boeuf bashing, à l'intention des enfants . Peur et culpabilité sont des mots faibles: on vise désormais la terreur. Pure et dure.

Lettre ouverte aux mangeurs de viande qui souhaitent le rester sans culpabiliser

Un livre a paru début de l'année qui peut donner quelques arguments aux bonnes volontés lorsque nous sommes confrontés aux grands mensonges de la propagande végane. Le sous-titre est d'ailleurs "pourquoi les végans ont tout faux". 180 pages, chez Larousse, janvier 2019. 9.95€: vous ne serez pas ruinés.

Cause animale ou cause du capital?

Je crois toujours en avoir fini avec mon dossier sur la légende végane, mais j'ai encore un petit filon pour vous: le dernier livre de Jocelyne Porcher: "Cause animale, cause du capital"



Penser intelligemment le dossier viande

Contrebalançons le grand n'importe quoi de l'anti-viande dogmatique par des bateleurs de foire comme un Aurélien Barrau (dont j'ai relayé la triste tribune dans Libé hier). Lisons plutôt des analyses fines, pointues, documentées, écrites avec recul par des scientifiques du domaine (vous avez compris les sous-entendus?).
Comme celle qui va paraître, par les professeurs Frédéric Leroy (BE) et Adele Hite (USA).
Un avant-goût:en copie d'écran

La campagne controversée de la Commission EAT-Lancet : une action mondiale et puissante contre la viande ? par Frédéric Leroy, Martin Cohen

Annexe à la page "Leviers des lobbies". J'ai traduit l'article qu'ont rédigé le professeur Leroy et Martin Cohen, article publié auprès de la European Food Agency en novembre 2019. Leur analyse va plus loin encore que les autres auteurs que je cite dans le dossier, dans la mesure où ils ont mis à jour les interconnections entre les choix globaux de nos 1% de possédants pour l'avenir, choix qui contaminent aussi le débat climatique, et les tendances officielles. On ne peut vraiment comprendre le boeuf bashing que dans cette perspective générale, qui met en concurrence tous les enjeux, comme ceux de savoir vers où ce 1% veut piloter les masses s'il veut conserver ses privilèges et ses avoirs.



Les projets diététiques des oligarques mondialistes pour leur petit peuple: vous!

Dans une série de tweets que je traduis ici, le professeur Frédéric Leroyexpose avec brio et ironie les projets de nos nouveaux maîtres, les aristocrates de la Grande Remise à Zéro: il centre le discours sur ce que vous aurez désormais le droit de manger, petits esclaves en puissance. Car rien, mais rien, de vos vies n'est laissé de côté dans les projets de ces Cortex & Minus. Projets qui n'aboutiront pas, leur hubris étant autodestructrice, projets que je me dois pourtant de vous communiquer dans le cadre de mon dossier de la semaine, histoire de ne pas mourir idiots.


La Grande Transformation à l'insu de votre plein gré - début 2021

Ou comment nous risquons de subir une tyrannie de nouvelle forme, par les ultrariches, ceux qui sont probablement les auteurs de cet insupportable "nouvelle normalité" qu'on nous répète à longueur de pages depuis 7 mois.

Capter les imbrications de multinationales agrobiz dans les organes internationaux

Un nouveau thread de twitter, par le professeur Frédéric Leroy, que je traduis ci-dessous. A nouveau une brillante recherche au sein du marigot des élites qui croient pouvoir décider ce que nous allons manger (ou "comment nous allons être mangés"?).

Je partage ceci à l'intention des personnes qui ne connaissent pas les imbrications de multinationales dans les organes internationaux, le lobbying en sous-main. Ce n'est pas une conspiration, ces annonces sont franchement publiées (et probablement sincères dans leurs intentions).




L'avenir de notre agriculture repeint par mon oncle d'Amérique qui a trop bu

Dossier "boeuf bashing": le fond politique. Pour comprendre pourquoi le boeuf dérange et quels sont les intérêts financiers qui voudraient bien s'approprier leurs prairies. En une forme d'appel à mes camarades écolos/bios/flexis: êtes-vous bien conscients de ce à quoi vous collaborez en soutenant ces délires du boeuf bashing? Vous êtes à l'insu de votre plein gré le cheval de Troie des techno-béats de la Silicon Valley.

Le boeuf bashing

Vous êtes comme moi? Vous flairez un fond d'arnaque, vous sentez un peu de l'industrie en embuscade derrière ce discours du "boeuf bashing"? Un petit poster plus parlant qu'un billet, pour ceux qui auraient suivi le dossier depuis le début et ne seraient pas sûrs d'avoir bien compris mon analyse. Je décode les coulisses du dossier après le poster, en nourrissant le rêve d'une parano d'un jour prochain se rendre compte qu'elle a eu tort. Prions pour que je me trompe...

NB. "Bashing" comme dans "agribashing" ou "Hollange bashing", qualifie une campagne de dénigrement, sous-entendant l'acharnement d'une meute.

Viande artificielle: enquête dans les labos californiens qui veulent supprimer l’élevage

Le journaliste Gilles Luneau a mené l’enquête sur l’agriculture dite «cellulaire», c’est-à-dire la viande de synthèse produite en laboratoire. Et s’inquiète des prétentions démiurgiques de ses promoteurs, qu’il est allé rencontrer au coeur de la Silicon Valley. Lire un article du Figaro (le mien est encore en préparation).