taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Le déploiement de la 5G:une expérimentation sur cobayes humains non consentants

6.4 #Stop5G p. 26
Mensonge n° 3 des télécoms et des autorités: "La 5G : aucune preuve de la nocivité de ces ondes
?» Faux !Aucune étude scientifique indépendante des dommages que la 5G pourrait causer à la santé humaine, à la flore et à la faune n’a été faite.

Cet article fait partie du nouveau dossier #stop5G (avril 2020), qui fera l'objet d'un livret en fin de mois.

Voir aussi l'excellent document stop5g.ch "comment répondre aux contrevérités des autorités et des télécoms"

 

Transcription

Les mensonges de la 5G : n° 3
"La 5G : aucune preuve de la nocivité de ces ondes"
Faux !
Le déploiement de la 5G: une expérimentation sur cobayes humains non consentants
Aucune étude scientifique indépendante des dommages que la 5G pourrait causer à la santé humaine, à la flore et à la faune n’a été faite. Le fait que la 5G utilise des « fréquences connues » n’est pas suffisant car les paramètres de modulation et la puissance du signal sont différents et les effets biologiques également différents.

Une étude en cours sur la 5G a montré des dommages à l’ADN humain, et ceci à des valeurs d’irradiation plus de trente fois inférieures aux limites officielles de l’ICNIRP (International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection)
Le texte ci-dessus est extrait du site https://www.stop5g.ch/argumentaire-contre-la-5g
Illustration de François Escalmel



 



Refrain. Les citoyens n’ont aucun besoin de la 5G que l’industrie et le capitalisme de surveillance veulent imposer en force.
Signez les pétitions ou écrivez aux autorités selon le modèle ici