taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Esmog/5G: nos enfants sont concernés au premier chef

4.4. #stop5G p.16
Les CEM (champs électro-magnétiques) sont.une inquiétude pour tout parent. Dire qu'on nous impose la 5G, alors que dans un sondage récent 88
Cet article fait partie du nouveau dossier #stop5G (avril 2020), qui fera l'objet d'un livret en fin de mois.

 

Transcription du poster

« Dans le pire scénario, lorsque nous avons déjà des toxines circulant dans notre sang (résidus de pollution, p. ex.), et lorsque nous sommes exposés à des microondes, par exemple émises par des téléphones mobiles (des wifis ou des antennes de téléphonie), ces microondes peuvent ouvrir la barrière sang-cerveau et les protéines transportant ces poisons peuvent alors pénétrer dans le cerveau ».

Nordstrom se base sur les travaux de Leif Salford, Bertil Person, Arne Brun, Eugène Albert, qui ont démontré que l’on pouvait ouvrir cette barrière chez les souris sous l’influence d’une brève exposition à des champs électromagnétiques à hautes fréquences, comme ceux de la plage des microondes.

Cela fait sens, si l’on en juge par le nombre croissant de syndromes méningés (qui n’ont rien à voir avec de réelles méningites) que signalent les services d’urgence en hôpital depuis quelques années que les téléphones mobiles se sont généralisés. Et si l’on pense que les premières manifestations d’EHS se marquent sur les nerfs et la confusion mentale.

Les travaux de Cyril W. Smith, professeur à l’Université de Salford et auteur de L’Homme Electromagnétique, et du professeur William Rea de l’Université de Dallas au Texas: le phénomène d’électrosensibilité se présente quasi toujours comme une allergie croisée à des médicaments, à des pesticides, à des herbicides, à des métaux lourds, à des plantes et à des pollens divers, à des acariens, etc. Extrait d’un de mes topos édition 2010 “Canaris de la modernité