taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

"Cuisine nature... à toute vapeur"


Q1. Chère Taty, en lien, un article de Marion Kaplan. Haro sur les enzymes, ça bouscule tout ce qu'on m'a appris.Ton avis ? Les enzymes des végétaux, une fois cueillis, favoriseraient la perte des qualités nutritives de l'aliment. On m'avait appris qu'elles facilitaient la digestion des aliments (cuits à moins de 42°) ce qui nous permettait de ne pas puiser dans nos enzymes digestives.Tout était faux alors. A qui se fier ma bonne dame !

 

R1. 42°c: ça se discute largement, mon discours là-dessus est facile à trouver . Meme pour mon propre site j'utilise parfois google : "taty.be enzymes", tu arrives à http://www.taty.be/cru/crucorpsperdup7.html

L'explication de Marion Kaplan que tu m'envoies : tu en verras une autre formulation ici, dans un  extrait de mon livre de 1998 « Cuisine nature en herbe » : ça commence tout à la fin de la page « selon Claude Aubert, … ». Normal que tu n'aies pas retenu: un petit paragraphe dans un de mes multiples bouquins, alors qu'au quotidien en naturo tendance "vivante", on est matraqués par d'autres infos.

« Ce qu'on m'a appris » écris-tu: qui t'a appris ça ? Pourquoi écouter des gens qui ne connaissent pas la physiologie ? A force de suivre les crudivores créatifs (CC, tiens, on va créer un mouvement), on décrédibilise encore plus la naturopathie face aux pros. Dommage, car moi je vise plutôt l'unification.

Savoir aussi que quand on congèle c'est pour cette raison qu'on blanchit les légumes : pour inhiber les enzymes qui continueraient à les décomposer au congélo. Une courgette congelée telle quelle est affreuse après 1 mois seulement lorsqu'on la décongèle. Blanchie, c'est tout différent. Petite expérience à faire chez soi pour mieux retenir !

"Cueilli-cuit" est la solution pour éviter cette perte de nutriments. Si on n'a pas de jardin, les légumes en biodynamie sont ceux qui perdent le moins vite leurs nutriments, avant le bio, qui précède le conventionnel à l'ancienne (ne parlons pas de l'hydroponie).


T Juste ce petit mot pour vous dire combien j’apprécie votre site et toutes les informations qui s’y trouvent.
C’est une mine d’or ! Je découvre la cuisine à la vapeur un peu tardivement, comme vous l’avez fait, (j’ai bientôt 46 ans !), pour des raisons de poids, et pour retrouver définitivement une bonne hygiène alimentaire. Le ton est très agréable et les informations très utiles.
Les recettes semblent excellentes et j’attends avec impatience ma commande de vos livres !  Voilà pour l’instant…  Merci encore et longue vie à vos collections !


Q. Je reviens de Valériane où, à mon grand étonnement, je suis tombée sur des casseroles qui avaient le principe des Baumstall, la couleur des Baumstall, l'odeur des Baumstall, mais qui n'étaient pas des Bamstall... C'étaient des ABE!  Il paraît que tu connais... 

Alors, comme je n'arrive pas vraiment à cuire à l'étuvée à basse température dans ma Baumstall, et que nous souhaitions compléter un peu notre collection, voilà que je me demande si je ne fais pas mieux d'acquérir une ABE... 

Peux-tu me dire ce que tu en penses, toi qui, j'en suis sûre, as déjà testé et comparé "scientifiquement" les mérites des deux marques ?

PS : mille mercis aussi pour la cure chez Chantal et Daniel! C'était le pied intégral! J'ai eu un congé de carnaval des plus extraordinaires : reposant, dépaysant, ressourçant, déstressant au possible et m'ayant permis de comprendre des choses mystérieuses qui se passaient profondément en moi. Bref, à refaire! (si je m'écoutais : au moins 2 fois par an...)

R. ABE = le même principe que baumstal, si tu n'y arrives pas en baumstal, pas mieux en ABE -

Baumstal: as-tu suivi les recettes que j'ai écrites pour débutants, sur mon site, qqpart? Cherche via le bouton ad hoc du site..


Q. Puis-je encore poser une question provenant d'une discussion avec une copine très légumes : on ne pourrait pas cuire les haricots verts à la vapeur, ils doivent être ébouillantés, et sans couvercle, sans quoi ils généreraient une toxine ??

R. Pour les questions qui ne se rapportent pas à ton problème perso hic et nunc, comme on l'a vu à l'atelier, si je commence, on est partis pour trois mails par jour pendant 365 jours car chacune de tes copines va arriver avec une nouvelle rumeur...
Allez, bon, juste pour celui-ci, je réponds.

« Haricots ébouillantés et sans couvercle »: c'est à ma connaissance surtout pour garder le vert très franc et brillant.

L'affaire de la toxine: je n'ai pu retrouver le premier discoureur sur le sujet, chacun me répète "on me l'a dit"... et ne peut me citer de recherches selon mes sources.

J’ai vérifié chez Harold Gee. Je me permets de balayer les rumeurs rapportées par le féminin crédule...

Je suis fort marrie de l'irrationnel qui baigne ce domaine.  C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je vais bientôt signer mes adieux à la scène pour aller brouter dans un autre pré que la nutrition..

Mais j'attends encore bien sûr celui qui me donnera une info sérieuse sur cette affaire de la toxine des haricots verts...


Q. Je cale sur comment accomoder le choux-fleur cuit à la vapeur car étant seule avant un choux, j'en ai pour 3 jours minimum ??

R. Je cuis une partie à peine à la vapeur douce (= blanchir) et je surgèle en portions solo. Je garde l'autre partie dans un sachet plastique à peine humidifié, au frigo. OK pour 4 jours. Je râpe un peu dans une salade de crudités. Avez-vous pensé à la soupe de choux fleur = crème dubarry. Mmmmhhh.