taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

"Au-delà des régimes", l'issue de secours
pour les rondes qui tournent en rond
(un topo expert)

 

J'ai trop faim le jour maigre

suite de la page 10....

extrait de mes brouillons du livre: "Mes copines ghreline et agouti"

J’ai traité plus avant des fausses faims qui sont des carences en neuromédiateurs ou une marque de leptinorésistance . L’appétit réel, lui, est contrôlé par une hormone, produite dans l’estomac: la ghréline. Vous en secrétez dès que vous mangez. «L’appétit vient en mangeant» n’est pas qu’un dicton de bonne fame. Cette sécrétion est en outre réglée comme du papier à musique, selon vos rythmes alimentaires: votre corps, ce petit bourgeois, en produit aux heures habituelles des repas. Imaginez son désarroi quand vous mangez tout le temps. Il ne sait plus quand ni comment en produire. Le chaos, il aime pas ça. Imaginez son désarroi quand vous changez les rythmes alimentaires d’un jour à l’autre.

Si, lors des périodes maigres, vous avez trop faim, si vous devez faire preuve de volonté pour résister, c'est que vous produisez de la ghréline à cette heure particulière. Vérifiez que vous respectez bien les mêmes rythmes de jour en jour. Que le jour soit maigre ou gras, pratiquez le rythme de base que vous aurez choisi : mangez matin et soir ou midi et soir ou une seule fois ou cinq fois par jour. Autorisez-vous quelques exceptions lors de sorties, mais revenez dès que possible à votre tango personnel.

A retenir. Ne changez pas le rythme alimentaire entre le jour maigre et le jour gras. L'estomac produit de la ghréline à vos heures habituelles de repas. Choisissez un rythme de repas type, que vous pratiquiez le JIT ou le stop &go. Au début du régime alterné, comptez sur une petite période d’adaptation et ppy, où vous modifierez petit à petit l’heure des repas. Vous modifierez ainsi votre secrétion naturelle de ghréline. Ensuite, respectez ce rythme tous les jours, qu'ils soient maigres ou gras. En tout cas pendant le temps de la phase stop & go à 500Kcal.

 

voir les infographies liées
à mon livre à paraître

page suivante