taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

"Au-delà des régimes"  

Annonce et infographies

voir les infographies

Je promets ce livre sur les régimes minceur depuis longtemps, j'ai annoncé l'automne 2016 comme sortie officielle et... je n'y suis pas encore.
Car il manque une entrée en matière essentielle, faute de laquelle ce livre ne sert à rien.
Laquelle?

Les lecteurs doivent se désendoctriner de la chape de concepts inanes qui circulent dans le monde des régimes.
Ils doivent fermer les oreilles aux discours des narcisses anorexiques et des égotistes control-freaks, qu'ils soient profanes, diététiciens ou coachs de salle de sports -- les deux catégories trouvant leur joie de vivre dans le contrôle d'eux-mêmes par la restriction, la souffrance et l'hypervigilance à soi, croyant ainsi contrôler quelque chose de leur vie. Oh! les pôvrets... J'ai moi-même de tristes comportements, tout aussi vains que les leurs, mais je ne les impose pas aux autres en les culpabilisant.

Les lecteurs doivent refuser les vidéos que leur envoient les réseaux sociaux, vidéos réalisées par des personnes allergiques au tissu: toujours à poil. Regarde-moi comme je suis mince et musclé! Checke un peu ma taille...
Pfffft! On aimerait les voir dans un an. En tout cas, les voir après qu'ils sont revenus à la norme, vu que la plupart des pratiquants arrêtent après quelques mois. Les praticiens au long cours de ces programmes militaires sont les anorexiques/narcissiques/control freaks, dont le regard est en permanence tourné vers leur nombril: combien je mesure? combien je pèse? j'ai combien de pli de gras? comme si le reste du monde n'existait pas. Et d'ailleurs, le reste du monde n'existe pas pour eux.

Les concepts inanes? Je les entends chez mes amis, décodables dans n'importe quelle conversation. "T'as vu, j'ai un peu grossi, mais c'est normal aussi je ne fais pas de sport". ou "ben oui, après les fêtes...". "Ma copine est super après son accouchement, elle est sportive tu sais, et elle me disait...". Et tout à lavement. Ces discours méritent une sérieuse purge!
Si l'on veut être rationnel, en tout cas. Si c'est la religiosité qui dicte l'attachement à la nutri et au sport, pas de souci, continuons. Mais si l'on veut justifier ces discours par un raisonnement scientifique, rien ne tient la route: on ne maigrit pas durablement avec du sport! on ne maigrit pas en s'affamant! C'est démontré par un gazillion d'études depuis des années. C'est écrit sur tous les murs de la ville, en tout cas celle que je fréquente (les libres penseurs de la nutri). Il y a mille et une raisons pour lesquelles les médias, les réseaux sociaux, les copains propagent ces rumeurs de "manger moins, bouger plus", mais elles méritent un livre entier, trop long pour ce billet.

Les seules personnes qui peuvent comprendre mon discours sont celles qui, ayant essayé pendant plus de 20 ans ce système, se sont vu (ont vu leurs copains) grossir d'année en année et se déglinguer la santé au passage. Les plus jeunes voudraient encore croire au gars qui marche sur l'eau, c'est normal, on les a éduqués pour. "Jésus qui marchait sur l'eau" est un symbole, les bibichons. A prendre comme tel.

Brèfle. Voilà quatre fois que je réécris le chapitre d'introduction au livre. Il est toujours nul. Pourquoi? Parce que ce ne sont que des mots. Bien pauvres. Ils feront sens pour ceux qui sont déjà convaincus, à qui je peux résumer le livre en quelques paragraphes (dont acte ici - le pitch complet est ici). Logiquement, le livre n'aurait donc aucun sens. Que faire pour les autres?

Pour paraphraser un des mantras de mon père, mantra que j'ai entendu mille fois lorsque je bégayais ma pensée:
ce qui se conçoit bien s'énonce clairement
et les traits pour le dire arrivent aisément

(on va dire que c'est du Corneille, on vérifiera)

Je dois concevoir "des traits", tiens! J'ai commencé à me cultiver en matière d'infographie. Je pense que les images porteront du sens dans une autre part du cerveau que celle qui est typiquement touchée par les victimes de psittacose (maladie touchant les perroquets).

J'ai commencé un exposé par infographies interposées. A un moment ou un autre de mon apprentissage et de ce que j'arrive à produire, on arrivera au coeur du sujet qui me tient à coeur: "arrêtez les régimes mais ne restez pas en surpoids pour autant". Le graal, quoi.


Retour au blog