taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Poncif n° 2: l'élevage gaspillerait notre eau

19.01.2020 Légende urbaine: l'élevage serait gourmand en eau, 15000 litres d'eau seraient utiles pour produire 1 kg de viande.
Réalité : en calcul factuel, il faut moins d'eau pour produire un kilo de viande que pour cultiver un kilo d'avocat ou de noix.

Poster conjoint à "Manger sans produits animaux?", série destinée aux parents et enseignants



"Nourritures vraies"
nouvelle édition 2018

 

Lire la transcription
  Voir l'original en anglais

Parent ou enseignant, prenez aussi en compte une variable inchiffrable, à savoir que 100g de viande sont infiniment plus rassasiants que 100g d'avocat ou de noix, selon la biochimie du mangeur - si celui-ci décide de manger en fonction du volume d'eau utile par aliment...

Envisagez aussi que le bétail bien géré entretient les sols, là où les végétaux ne le refertilisent que peu.

Pour une approche plus chiffrée que mes posters, où l'auteur cite les sources, lire le chapitre Environnement chez Bernard Bel, sur le site lebonheurestpossible.org, blog de veille scientifique santé. Il commence ainsi "Le végétalisme peut-il sauver la planète ? Peut-il restaurer la biodiversité ? L’élevage est-il majoritairement responsable de l’émission de gaz à effet de serre ? Il y a quelques années j’aurais répondu « oui » à toutes ces questions. Puis j’ai étudié quelques sources scientifiques..."

    Lire la suite.
  Plus d’info sur le site de l’INRA ou sur la page originale, contenant ce poster en anglais : https://www.sacredcow.info/blog/beef-is-not-a-water-hog.

Transcription

Le bœuf n’est pas une pompe à eau

Le chiffre avancé de 15.000 litres d’eau pour produire 1 kg de viande est biaisé : il a été évalué sur des sites industriels et non pour l’élevage en prairie et on a confondu les eaux bleue, grise et verte. En réalité, pour produire un kilo de viande il faut de 500 à 2100 l selon les sources (française ou américaine), ce qui ramène la valeur à 3 à 14% des 15.000 litres annoncés... et qui est un
volume inférieur à ce qui est employé pour produire un kilo d’avocats, de noix ou de sucre.

Bœuf en production industrielle versus Bœuf en pâture

94% eau verte, 3% eau bleue, 3% eau grise versus 97% eau verte, 2% eau bleue, 1% eau grise
codes: vert = eau de pluie; bleue = eau pour abreuver le bétail et pour irriguer ; gris = eau pour dépolluer les effluents et recycler


L’eau verte ne devrait pas être valorisée, car elle retourne de fait dans le cycle de l’eau, captée dans les sols et évapotranspirée par les plantes.

adaptation française autorisée  par sacredcow.info
partage par Taty Lauwers - annexe au topo « Nourritures vraies » chez Aladdin - www.nourrituresvraies.com

 

Retour aux articles