taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Petit manuel du parfait rumoriste

6.2 Ce sont des évidences, mais pourquoi ne pas les verbaliser?




"Nourritures vraies"
nouvelle édition 2018

cliquer pour agrandir - commentaires - Lire la transcription

 

 

 

Je m'amuse à pointer les lobbies, mais il est clair qu'on est toujours deux pour danser le tango.

Les groupes de pression ne seraient pas arrivés si vite à nous dégoûter de la viande si on n'y avait mis du nôtre. Va pour le grand public, mais comment se peut-ce que même des penseurs libres perdent tout jugement dans ce dossier-ci en particulier? Deux exemples de gaillards dont je me sens proche.

Guillaume Meurice, notre petit lutin sarcastique sur France Inter, est d'une grande liberté de pensée, il suffit de l'écouter en interview sur Thinkerview. Mais dès lors qu'il s'agit de l'assiette, voilà Staline qui se pointe. Finis la liberté, le respect, l'écoute de l'autre. Etonnant, non? Serait-ce que nous avons tous quelque chose de staline et que, chez lui, cela se manifeste dans l'alimentaire?

Autre exemple: Tancrède Ramonet, réalisateur des reportages Arte sur l'histoire de l'anarchisme, que j'ai aussi écouté volontiers sur la même chaîne YT. Quel plaisir de se retrouver en famille de libertaires... sauf que ça part en sucette quand il discute du véganisme avec sa soeur: on a droit à une belle soupe d'antispécisme non-pensé et de logique pervertie. Le cher ange construit son raisonnement sur l'animal et le capital, sans envisager qu'on a bien organisé la confusion pour l'empêcher de penser la condition animale autrement.

Les lobbies ont fait fort, mais on n'y va pas de main morte de notre côté non plus. Ce pauvre boeuf porte vraiment trop sur ses épaules.

 

Transcription

Petit manuel du parfait rumoriste


1. Partir d’un fait vraisemblable
des dérives existent dans la production animale
2. Construire une rumeur
sur cette base, en insistant sur les émotions plus que sur la réflexion
3. Organiser la confusion
et généraliser, semer des amalgames entre l’élevage traditionnel et le modèle industriel
4. Propager la rumeur
dans un réseau existant, en jouant sur la peur et la pensée réactive plutôt que réflexive
Au final, personne ne questionne plus la rumeur : la viande serait toxique pour la planète et pour notre santé. Bravo, vous avez gagné 1 bon point. Vous pouvez faire lobbyiste au prochain semestre.



Retour aux articles