taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Lactofermentations: clé nr 3 des nourritures vraies

Introduction théorique: pourquoi des lactofermentations au sein des nourritures vraies. Dans le contexte de la série que je publie dans le blog "Le planning minimax"



"Nourritures vraies"
nouvelle édition 2018

Petit rappel des bases. J'extrais un paragraphe de mon livre "Nourritures vraies":

"D’abord restaurer la digestion

Pour tirer le meilleur des nourritures vraies, il ne suffit pas de s’abstenir de certains adjuvants modernes (additifs, enzymes, amidons modifiés, etc.), présents dans l’essentiel de l’offre industrielle, ainsi que des polluants domestiques et environnementaux. Il ne suffit pas de veiller à se procurer les aliments les plus denses nutritionnellement (qui s’avèrent la plupart du temps être de source bio ou, mieux encore, biodynamique). Quel que soit votre biochimie de base, si vous voulez tirer le meilleur parti d’une Assiette ressourçante bien pensée, il conviendra de restaurer d’abord la digestion par quelques gestes simples à l’ancienne, qui valent pour tous les profils, de l’omnivore jusqu’au pur végétarien.

Mastiquer longuement est la première règle. Employer le bon vieux bouillon d’os maison est un autre geste quotidien à acquérir. La recette est en téléchargement libre sur mon site perso et sur le site de www.cuisinenature.com. Il est détaillé et chronométré dans le tome à l’intention des Jules novices : Je débute en cuisine nature (p. 157). Et enfin, je vous invite à retrouver les vertus des techniques culinaires de Mamie : faire tremper les céréales (p. xx) et utiliser les lactofermentés, comme le yaourt bien sûr, mais aussi comme la choucroute ou le saucisson sec à l’ancienne. C’est grâce à ces trois impeccables adjuvants de la digestion que l’Assiette ressourçante vous sera bénéfique.
1. Mastiquer
2. Intégrer le bouillon d’os maison
3. Trempage des céréales et lacto-fermentations
"

Lire les recettes et astuces dans la série que je publie dans le blog "Le planning minimax"