taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

SACRED COW, le film (défense d'une meilleure viande)

24.11.2020 Je viens de voir en avant-première le film Sacred cow. Un petit retour à partager, en une phrase: ne traînez pas à vous inscrire, la gratuité s'arrête le 30 novembre. Le film est formidable pour qui veut se faire un autre avis en cette période de rejet médiatique des produits animaux.

 

#boeufemissaire. Article conjoint à "Rumeurs antiviande: légendes et réalités", série destinée aux parents et enseignants

"Nourritures vraies"

nouvelle édition 2018


L'accès direct pour s'inscrire en pré-vision gratuite: https://access.sacredcow.info/

On attendait impatiemment ce film "Sacred cow" depuis plus d'un an. On connaît le travail prodigieux d'éducation populaire et fermière qu'a réalisé la diététicienne Diana Rodgers, co-auteur de ce film avec Rob Wolf, biochimiste devenu nutritionniste (ce dernier est bien connu dans le monde de la paléonutrition et du Crossfit).

Pour une production individuelle, ce film est de toute beauté. Qualité des images, du montage: bravo. Le contenu est à l'avenant: de belle facture. Les réalisateurs ont réuni une belle palette d'intervenants, qui prennent le temps d'exposer leur point de vue. Ils ont interviewé bien d'autres personnes tout aussi passionnantes et réservent ces interviews longues pour un autre module.

Le film commence par une séquence tournée dans l'atelier/restaurant de notre tout grand boucher belge Dierendonck (à la côte belge). Cocorico! Pour le reste, les auteurs ont mis le focus sur l'Amérique (du Nord et du Sud). Je crois avoir compris pourquoi. La stratégie est très fine si c'est bien le but. Tout au long du film, les histoires et témoignages, les interviews sont très pragmatiques, très concrets. Ils ne se perdent pas dans les coulisses des lobbies, comme je le fais dans mon dossier du moment "Le boeuf émissaire". Ils visent de toute évidence à convaincre des fermiers de se réconcilier avec leur métier, de retrouver la fierté de nourrir le sol (et les voisins) grâce à l'agriculture regénératrice (voir l'article de Gabriella Tamas: Devenez Régénétarien ! – ou comment vous sauverez la planète tout en prenant soin de votre santé). Là où c'est finement amené: si une belle proportion d'agriculteurs américains passent en agriculture regénératrice, l'OMS et les lobbies pourront danser sur leur tête s'ils veulent faire passer leurs programmes aberrants (quasi totalitaires, à dire la vérité). Car le terrain de la réussite sera là, pour faire poids contre leurs arguments tirés par les cheveux.

Détail technique: pas de sous-titres dans la version que j'ai vue; dommage car certains de mes contacts français lisent un peu l'anglais sans vraiment le connaître; ils pourraient suivre grâce à des sous-titres anglais. J'ai écrit à Diana pour demander plus d'info à ce sujet.

Le film envisage autant la question des véganes et animalistes (assez radicaux, voire brutaux, aux States) et de leur rapport à la mort au travers de l'entrevue avec Lierre Keith (célèbre végane repentie) que les questions de la malnutrition en Afrique. En effet, des programmes internationaux voudraient éliminer la viande dans tous les pays, ce qui est une prescription de malnutrition dans ces pays, déjà mal lotis. Les auteurs font la part belle aux fermiers américains, et à leur transition vers une agriculture regénératrice.

Le tout est très enthousiasmant, à l'américaine. Les référents du groupe "Profilage alimentaire" et les pros de la nutrition en "nourritures vraies" n'apprendront pas grand chose au plan factuel. Mais pour 99.9% du public, ce sera une révélation!

Dans l'intro de mon livre à venir "Boeuf émissaire (rumeurs antiviande: légendes et réalités)", j'annonçais produire un outil utile pour les parents et les enseignants, qui pourraient ainsi décontaminer les ados de la propagande antiviande qui sévit depuis 2015.

Renversons la donne: ce film est un outil parfait pour les ados qui voudraient désintoxiquer leurs profs et leurs parents des carabistouilles boeuf/climat/santé qu'ils ont écoutées avec un peu trop d'aveuglement, oubliant leur bon sens.

 

Retour à la table des matières du dossier ou retour aux dossiers