taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Dossier "Une Assiette ressourçante
adaptée  et de bon sens
après un traitement anticancer"

page 3

 

Cet automne 2017, je publierai régulièrement des brouillons de mon livret à paraître, comme c'est mon habitude. Si j'écris des âneries, c'est le lot des brouillons. Ils seront relus et corrigés, vous aurez la version épurée dans le livre final. Document à utiliser par les auditeurs en profilage alimentaire. Voir la table des matières.

Se prémunir des agents stressants - p. 3

L'un des quatre piliers de votre protection face aux maladies dégénérative consiste à installer une meilleure gestion du stress, qui doit être élargie aujourd'hui à tout repos, de quelque type qu'il soit. En matière de gestion du stress cellulaire profond, ex-cancéreux, vous  ne pouvez plus vous permettre autant d'agents stressants que ce que l'Occidental lambda accepte.

S'il faut penser profilage profond, deux catégories sont bien moins loties que les autres pour gérer les stress: les diathèses 2 de naissance (les roseaux) et les personnes épuisées (en burn-out, fibromyalgie, candidose, etc.). Le sujet est très complexe et très bien résumé par la plupart des naturos. Demandez un topo en quelques minutes par votre coach.

En gros et en travers, les roseaux sont des surdoués du parasympathique (un des flancs de notre système nerveux autonome SNA, celui qui gère le repos, la réparation cellulaire, le ressourcement). Or, les stress permanents, minimes ou majeurs, poussent l'organisme à fonctionner en mode orthosympathique (l'autre flanc du SNA). Système formidablement bien étudié pour pouvoir réagir rapidement et efficacement lorsqu'un lion vous chasse dans la savane. Système toxique lorsqu'il est actif en permanence. Figurez-vous (oh, le scoop!) que l'équilibre est dans le juste milieu: nous balançons sereinement entre l'un et l'autre système au fil du jour et de la nuit. Lorsqu'on nous laisse faire!

A force de surstimuler la branche orthosympathique, où votre corps trouvera-t-il le temps et l'énergie du repos, de la nécessaire réparation cellulaire?

Les victimes d'épuisement chronique, qu'elles soient roseau ou chêne, sont quant à elles surcâblées momentanément en orthosympathique. Comme si elles surchauffaient. Au point qu'elles n'arrivent plus au stade du repos cellulaire. Le parasympathique est muselé. Toutes les techniques que je cite dans mon topo Quand j'étais vieille visent à rouvrir les vannes de la communication, comme on l'apprend dans tous les manuels naturo sérieux. Je n'ai fait que synthétiser ce que j'ai pu apprendre comme profane. Rien de nouveau. Mais cela mérite d'être verbalisé pour les non-naturos.

Quels sont les facteurs de votre environnement que le corps comprend comme "lion dans la savane", le forçant à se brancher en mode défense orthosympathique?

Champs électromagnétiques

Parmi ces derniers, la pollution électromagnétique est un frein majeur à vos mécanismes d'entretien et de réparation organique. Non pas parce que les ondes chaufferaient le cerveau, ce qui est une des formes de brumes qu'on impose à notre discernement, mais bien parce qu'elles  empêcheraient la très fine régulation du calcium intracellulaire, point crucial des flux électriques de l'organisme et, partant, des flux de vie;  et parce qu'elles bloqueraient un de vos systèmes nerveux autonomes essentiels (le parasympathique).

Pour vous, l'épure des champs magnétiques est essentielle. Comment y arriver sans devenir un ermite pour autant?


Voir l'infographie Se protéger de l’e-smog pour les cas de burn-out, l'adapter selon votre cas.

 

C'est surtout la nuit que vous vous protégerez, puisque la nuit est notre temps de réparations profondes. Un sommeil de neuf heures, à horaires réguliers, dans le noir le plus absolu, protégé de l'e-smog est une condition sine qua non pour vous protéger.

Epure environnementale à la maison

Second principe qu’il est utile de rappeler : votre environnement direct devrait être épuré des contaminants chimiques ( ménagers, cosmétiques, etc. - perturbateurs endocriniens, COVs, etc.) qui sont probablement une des nombreuses sources des blessures cellulaires profondes qui ont dégénéré en cancer.  

Cela ne signifie pas qu'il faut passer au bio tout à trac. Prenez conscience du nombre de polluants dans votre environnement immédiat. Remédiez à ce qui peut l'être, dans la mesure de vos moyens actuels. Avancez pas à pas. En quelques mois, vous serez arrivé à cette nécessaire épure. Epurer l'environnement global est une voie impossible, mais se prémunir dans son milieu proche est une tâche à votre portée.


Voir l'infographie Se protéger de l’e-smogn environnement épuré
pour les cas de burn-out, l'adapter selon votre cas.

Symbolique des maladies

La symbolique des maladies semble aussi capitale : après ou pendant les traitements --  et non à leur place, faut-il le rappeler ? Cette approche indispensable vous demandera peut-être encore plus de discernement que la démarche alimentaire. Un psy « ordinaire » devrait vous aider à surmonter la menace et apprivoiser le cancer. Relativement facile à trouver. Un spécialiste des constellations familiales, un sage praticien de l’EMDR, un psychobiologiste ou psy décodeur biologique seraient les bienvenus en supplément.

C’est ici que le discernement sera de mise, car dans ce domaine outre qu'il n'est pas aisé de dénicher un praticien vraiment formé et non pas autoproclamé "décodeur" sur la foi de trois week-ends de stage, il est difficile de trouver un thérapeute assez sage pour connaître la juste place de la symbolique des maladies. Combien n'en ai-je pas rencontré qui demandaient à leur client de tout miser sur cette piste et d'oublier l'oxygénation/le souffle, la pharmacopée ou la diète!

Les agents stressants dans l'assiette

Une dernière source de polluants/stressants de la cellule se trouve dans l'assiette. Source majeure dans la mesure où nous mangeons tous les jours, trois fois par jour, confrontant ainsi le milieu cellulaire à de possibles toxiques en permanence. Plutôt que de faire la triste liste de tous les agents stressants alimentaires, je vous inviterai dans les pages qui suivent à faire confiance aux nourritures vraies et à l'Assiette ressourçante que j'ai définie dans mon topo éponyme. Cette dernière est conçue pour vous prémunir des effets délétères que peut avoir une alimentation mal pensée.

 Lire page 4
ou   retour au blog