taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Pseudo ricotta de chèvre

9.12 Je note ma recette de pseudo ricotta de chèvre sans présure ni ferments, à l'intention de la copine qui s'est délectée tout à l'heure. Autant vous en faire profiter tous.

Je l'appelle "pseudo" ricotta puisque l'on sait que la ricotta est faite avec du petit lait restant d'un fromage précédent (et non avec du lait entier comme je le fais ici) et qu'elle doit être faite au lait de brebis. Au lait de chèvre, ce serait de la brousse, mais voilà qu'en Belgique ce terme est peu connu.

J'achète le lait de chèvre frais, à peine trait, chez La chèvrerie des Sabotiers. Je le mets au frigo dès mon arrivée chez moi. Parfois je l'oublie au frigo, comme cette semaine. Il était devenu acide et commençait à changer de structure. Ne pas jeter, voyons! J'ai procédé à la mode Asher.

Je l'ai chauffé à 80°C (il coagulait déjà à 40°C, sans citron), j'ai ajouté le jus d'un citron, j'ai laissé encore chaud 80°C pendant dix minutes. J'ai égoutté dans une passoire doublée d'une étamine. J'ai ajouté sel marin et poivre, j'ai tartiné sur des toasts. Et voilà: la meilleure brousse qu'on aie jamais mangé.

Le petit lait qui reste fait la joie du chien de mon fils. Parfois je l'utilise pour faire un pain, parfois je l'épands au jardin.