taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

Multiplier des grains de kéfir, faire du lait de kéfir


26.8.18 Le "yaourt" à boire le plus facile à faire chez soi, sans yaourtière, sans contrôle précis de la température: le kéfir.
Le plus difficile: se procurer ce "champignon du Caucase".
Photo ©shutterstock.com

 

Je ne fais pas de kéfir de fruits, uniquement du kéfir de lait. Je ne peux donc parler que de ce dernier. Parmi les aliments remèdes, le kéfir de lait tient une place de roi.

Je n'utiliserais pasle kéfir en poudre tel qu'on le vend (NatAli, Beaugel-copyright, Yalacta, etc.), car ça revient cher à l'achat et on ne sait quelles manipulations ont été faites sur le produit. Pour NatAli, par exemple, les ingrédients s'annoncent: Poudre de lait*, Lactococcus lactis, Leuconostoc, Streptococcus thermophilus, Lactobacillus,levures de kéfir, microflore de la graine de kéfir. En les séchant et en extrayant en laboratoire, ont-ils pu garder les petites riens qui font du tout, dans le kéfir? Où sont les dizaines d'autres micro-organismes normalement présents dans le kéfir?


J'utilise des grains envoyés par une amie et d'autres achetés à Gembloux.
Ici: les grains envoyés par Sandrine, du forum tricofolk (merci à elle).
Pour évaluer la taille: ils sont dans une petite faisselle de 7cm de diamètre. Grain de kéfir deviendra grand!


Je le fais fermenter avec du lait cru, de vaches jersiaises élevées en bio, lait que j'achète à la Ferme de Jamboule lors de leurs livraisons de colis de viande réguliers dans ma petite ville; ou que j'achète chez eux, quand je passe près de Rochefort.

Je ne bois pas le "yaourt" de kéfir, je l'utilise comme ferment pour mes fromages et pour la crème épaisse. Je prévois d'en faire du fromage aussi, un jour, selon les bons conseils de David Asher, et de Marie Claire Frédéric.

On peut acheter un Kefirko pour produire son kéfir maison, mais on peut aussi s'en passer. Facilement. Kefirko est un système de fabrication réputé simple: un bocal en verre, une passoire, un couvercle, un presse-agrumes, une touillette.

Investir 30 à 40€ plus les frais de port alors que vous avez tout cela sous la main? Bis repetita: c'est à vous de voir. Je m'en passe, car ce kefirko fait double emploi avec ma technique, il encombre le placard. En outre, je serais limitée en taille lorsque je produis.


Mon système est simplissime:

  • un bocal de récup' pour faire fermenter le champignon du Caucase, et son couvercle (à,droite);
  • une faisselle pour filtrer (vous pourriez utiliser une passoire);
  • un bocal type weck pour récolter (à gauche);
  • une spatule langue-de-chat pour touiller.

Le filtrage me prend 30 secondes, montre en main. Le rinçage des grains 5 secondes.


Le lait a fermenté un jour sur les grains, à température ambiante.
J'ai versé le lait fermenté dans le bocal final.

Je touille un peu pour filtrer le lait et garder les grains.
Comme ce sont les premiers jours où je revivifie une portion de grains, reçus de Sandrine, j'utilise peu de lait à la fois.
Je change le lait tous les jours, car dès que les grains n'ont plus de lactose (ils digèrent tout en un jour), ils n'ont plus raison de grandir. Or, pour l'instant, je voudrais avoir plus de grains.

 

Pour des détails techniques, visitez la page Comment faire du kéfir de lait chez Nicrunicuit.com. Plein de questions/réponses sous l'article. Ou la page Fabriquer sa boisson kéfir de lait chez soi chez cfaitmaison.com

Mon chapitre "kéfir" du prochain livre: je proposerai bientôt le pdf complet selon la nouvelle formule chez Greenshop, notre portail maison.

Sur nicrunicuit.com, Marie Claire Frédéric a publié "Le kéfir étudié par la science" et "L’histoire du premier partage de kéfir" . Sur cfaitmaison.com, la blogueuse a découvert comment utiliser le lait de kéfir comme base de levain pour son pain sans levure: voir Faire du levain et du pain avec du kéfir de lait

Trouver des grains de kéfir de source fiable