taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Fruits de la vie

Simple ou double vis?

Par Taty Lauwers le mardi, 25 mars 2006, 21:35

Question d'une amie. Je n'arrive pas à me décider entre un Hippocrate ou un Jazz Max. Aiuto!

Ma réponse "objective" aheum...  J'utilise l'extracteur de jus de marque Jazz Max (+-380 euros), d'autres ne jurent que par le Greenstar (cher, près de 600 euros). 

Dans notre équipe, c'est surtout moi qui fait la comm' pour les appareils ici en Belgique et en France - logique puisque j'ai tant insisté pour qu'on les importe. 

Je me spécialise en cuisine et nutrition « démocratique ». Les appareils à double tarière et magnétisation comme l'Hippocrate (aussi appelé Greenpower) ou le Greenstar me semblent hors de prix par rapport aux résultats. Ils sont équipés d'aimants pour dynamiser les aliments, je n'en ressens pas l'utilité sauf si cela fait partie de vos rituels personnels. Ce n'est pas un conseil de pro, c'est un avis de ménagère peu friquée! 

Ce sont d'excellentes machines. Ce n'est que le prix qui me chiffonne. 

Je suis aussi dubitative quant à la facilité de lavage/remontage. Là où je peux affirmer que le Max ne prend qu'une demi-minute tout compris, j'ai pu tester le Greenstar: il est bien trop long à démonter/laver (+- 5 minutes). 

Quant aux autres appareils à simple tarière outre le Matstone, j'ai testé le Solostar en 2006. Il me semble qu'il n'est pas fait pour durer, les accessoires vont claquer dans les doigts vite fait. C'est une copie illicite du Matstone, qui est lui même une copie illicite de l'ancienne version de Jazz Max (DA502). Je suis en train de tester le modèle NUC L'Equip (qui ressemble à un petit hérisson lorsqu'il est fermé). Bof-bof. Semble aussi de piètre qualité, ne durera pas plus que le solostar, à mon avis et à celui du technicien.


Dans le même esprit, autre question d'un lecteur.

Q. Bonjour Madame, J'aimerais que vous alimentiez ma réflexion au sujet des extracteurs de jus. Je possède le "GREEN POWER" et je trouve qu'outre le fait qu'il soit lourd et compliqué à utiliser l'efficacité d'extraction n'est pas à la hauteur de ce qu'on pourrait en attendre. Il m'arrive souvent de passer les végétaux une deuxième fois dans la machine pour que la pulpe résiduelle soit suffisamment asséchée. Si bien que j'utilise le plus souvent mon ancienne et fidèle centrifugeuse. Avez-vous comparé la qualité d'extraction des deux appareils? et si oui que pouvez-vous en dire? Je suis depuis longtemps adepte de jus et je n'hésiterais pas à faire un nouvel investissement s'il pouvait m'apporter un confort d'utilisation. Je vous remercie pour votre attention et vous adresse mes salutations. 

R. Lorsque j'ai dû choisir un matériel à conseiller lors de mes cours de cuisine, j'ai fait des comparatifs de prix mais aussi sur le terrain. J'ai choisi de promouvoir le Jazz Max. J'ai trouvé le Green Power et le GreenStar trop compliqués à monter/démonter, sans compter le fait qu'il sont hors de prix pour mon budget. Je ne suis pas motivée au point de passer du temps en cuisine, je pense donc à mes collègues aussi surmenés par mille et une activités différentes (les "Jules"). C'est aussi pour sa facilité que j'ai choisi Jazz Max. 


Troisième chapitre et dernière question sur le sujet d'un lecteur 

Q. D'après plusieurs témoignages et des forums (notamment en G.B.), il s'avère que cet appareil (sous le nom d'Oscar à l'époque) soufre de graves problèmes de fiabilité. D'après le distributeur anglais, près de 30% des extracteurs ont un défaut qui nécessite des interventions lourdes (moteur grillé, etc...) De plus, les pièces détachées ne sont pas disponibles ou manquantes.

R. Mais c'est faux de chez faux ! Comment se pourrait-il que, de ce côté-ci de la Manche, aucun de ces problèmes ne soit présent avec les Jazz Max? Ce monsieur parle du Matstone/Samson. Je n'ai même pas répondu à ce mail. Je n'en peux plus ! Qui a des yeux pour lire ? Je répète pour la millième fois sur ce site ce qui suit. Si vous faites confiance aux filous britanniques qui déguisent le matstone sous le nom d'autres matériels fiables comme l'Oscar.... Matstone était fiable jusqu'à la faillite du fabricant. Depuis, je n'ose même plus le représenter. Point barre. Je ne suis pas sotte au point de prétendre représenter une cuisine démocratique et défendre le Max qui est plus cher que Mastone de cinquante euros environ. Il y a une bonne raison, voyons !

Chers lecteurs qui m'envoyez des comparatifs de prix en confondant matstone et Jazz Max, je ne réponds plus non plus...

 page suivante
 retour page 1