taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Fruits de la vie

Biscotte essénienne au Jazz Max

Par Taty le mercredi, 27 mai 2008, 06:56

Comment réaliser du pain essénien maison, sans déshydrateur et sans mortier manuel.

Le principe du pain essénien (ici : biscotte essénienne) ou pain de Zarathoustra est d'utiliser, plutôt que de la farine de blé, des grains entiers, à peine germés. Il s'agit de les mouliner le plus délicatement possible. Les puristes utilisent un mortier manuel.

J'utilise le Jazz Max – cône broyeur. Pour une texture plus fine, plus onctueuse, j'utiliserais le robot professionnel à couteau performant – comme le Vitamix qu'utilisent MéliJo et consorts pour leurs finissimes et exquises biscottes esséniennes; mais elles y perdent en vitalité et en saveur, à mon expérience.

NB 2015. J'ai acheté un blender Omniblend +- 200€, concurrent de Vitamix. Je l'emploie au principal pour mes teintures végétales, mais je teste le blé germé. Il raye la paroi du récipient en verre, pas grave pour moi, mais pour des madamekes qui aiment le joli?

  • Je fais tremper 250g de blé une nuit
  • Je l'égoutte et je le laisse germer dans une passoire en plastique, le rinçant deux à trois fois par jour.
  • En deux jours, il est prêt à être mouliné.


Rappel : le Jazz Max ne mouline que le gras ou l'humide, ne risquez pas des grains de blé secs de chez sec.

JM_essen1.jpg

  • J'ajoute au blé 4 cuill. soupe d'eau, ½ cuill. Café de sel marin et 2 cuill.s. d'huile de sésame (pour le plaisir, car sous cette forme le blé est déjà assez gras)
  • Je passe le tout dans le Jazz Max muni du cône broyeur, en versant petit à petit (ne bourrez pas, m'enfin !)

JM_essen2.jpg



JM_essen3.jpg


J'obtiens une purée épaisse, grumeleuse; les grains sont en grande partie écrasés (comme au pilon africain)

JM_essen4.jpg

Un peu de "lait" a coulé par la même occasion, à cause du liquide que j'y ai ajouté; je garde. 

JM_essen5.jpg

J'ai ici essayé de repasser une deuxième fois dans l'appareil, le résultat n'était pas tellement différent. Beaucoup de bruit pour rien. 

JM_essen6.jpg

  • Je verse la purée ainsi obtenue (on y voit encore quelques grains aplatis) sur une feuille de papier sulfurisé


JM_essen7.jpg


JM_essen8.jpg

  • Je couvre d'une autre feuille et je roule le tout au rouleau à pâtisserie, jusqu'à une épaisseur assez fine pour nos goûts familiaux
  • Je laisse cuire le tout vingt minutes à 180°C. Même si la « feuille » essénienne semble encore molle à ce stade, n'ayez crainte, elle durcira. Si vous êtes de la mouvance crudivore pur, vous la cuirez 4 heures à 60°C ; si vous êtes moins puriste : 90°C pendant 2 heures.

 

 page suivante
 retour page 1