taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Fruits de la vie

Prix de revient par rapport au jus en bouteille

Par Taty Lauwers le dimanche, 14 septembre 2006, 07:52

Catherine m'envoie le lien vers son blog (annexe à son site www.vertsoleil.be), où elle a calculé le prix de revient d'un jus frais au Jazz Max comparé au prix des jus du commerce, surmédiatisés depuis peu par leur fabricant. 

Je copie/colle le texte: 

''L'autre jour, un collègue m'a fait part, tout guilleret, de sa nouvelle martingale infaillible pour gagner à tous les coups contre les maladies de l'hiver: le jus de fruits et légumes! Intéressée, je le regardai sortir de sa poche une petite bouteille plastique contenant un liquide rouge foncé: K... de nouveau! Une fois de plus, je ne mets pas de lien, mais vous avez peut-être déjà vu des publicités ou des petites bouteilles au rayon "frais" de votre supermarché. Les gros pontes marketing de chez K. ont surfé sur la vague "Bar à jus" du moment, et proposent donc d'augmenter votre ration de fruits et légumes chaque jour, car comme pour les petites bouteilles contenant une substance à base de lait (et de sucre) sensée augmenter votre immunité - on rigole doucement quand même- il est bon d'en boire une bouteille chaque jour. Chaque bouteille fait 100 ml et se vend par pack de 3, au prix (au Delhaize du coin) de 2, 29 euros. Plus de 70 cent la bouteille donc. Pas cher le médoc anti-grippe ? Ben voyons. Non, 0,70 € par jour, ce n'est pas très cher. beaucoup de personnes me disent pouvoir donner cela, intéressées qu'elles sont par ces nouveaux "aliments" bon pour la santé. Par contre des mêmes personnes sont très choquées par le prix de l'Oscar (375 € pour le modèle en blanc). Pourtant, le calcul est vite fait: Pour une famille de 4 personnes, comptez 2,99 € par jour en p'tites bouteilles de K. Ce qui nous amène à un budget de 1091,35 € par AN et une MONTAGNE de DECHETS...(pour 400 ml de jus / jour!). Pour le même prix, vous aurez 1 Jazz Max (garanti 3 ans, super solide, et capable de vous faire des litres de jus SANS ARRETER ! , d'un nettoyage ENFANTIN- 1'30" maxi) et 716,35 € de légumes et fruits BIO ! Vous aurez un jus FRAIS, au goût INCOMPARABLE, plein d'ENZYMES, jus dont la structure moléculaire sera respectée par la vitesse réduite du moulin. Vous contrôlerez intégralement ce que vous rajoutez dans votre jus: huile vppf, cannelle, gingembre, acérola ou non... Pour info voici la compo de l'un des jus K. "29% jus d'orange concentré, 29% pulpe de banane, 23%, jus de carotte concentré, 13% jus de potiron concentré, 4% pulpe d'orange, 1,5% jus d'acerola concentré, jus de citron concentré, fibres (pectine de pomme)." Tous ces jus "CONCENTRES" ça ne vous file pas le bourdon ? Et ces fibres rajoutées ? Si vous voulez des fibres, croquez des carottes ! Et en plus, sur la bouteille, il est marqué PASTEURISE ! Donc, pour ce qui est des vitamines, vous pouvez vous BROSSER. Tandis que dans un jus, extrait grâce au Jazz Max, vous bénéficiez de toutes les VITAMINES et NUTRIMENTS des jus fraîchement pressés.''

Je lui ajoute ceci. 

« Tu peux rajouter à ton entrée de blog sur les prix de revient des jus que ton collègue boit les yeux fermés.... car... dans "29% jus d'orange concentré, 29% pulpe de banane, 23%, jus de carotte concentré, 13% jus de potiron concentré, 4% pulpe d'orange, 1,5% jus d'acerola concentré, jus de citron concentré, fibres (pectine de pomme)", il ne peut évaluer ce qu'il ingère comme "autre chose". Il faut évaluer que le producteur ne doit pas indiquer sur l'emballage les conservateurs et autres additifs peu ragoûtants car

  • 1/ ceux que le producteur brésilien ou # sudafricain du jus "concentré" a ajouté n'entrent pas en compte; seuls comptent les additifs que mr K. ajoute lui-même;
  • 2/ on peut, mais on ne doit pas ajouter les additifs qui sont considérés comme inoffensifs (je dois vérifier, je suis sûre que c'est le cas aux Etats-Unis, je ne me rappelle plus exactement pour les normes européennes); or des personnes fragiles réagissent même à l'acide citrique quand il est sous forme de synthèse (pourtant réputé "anodin").
  • 3/ je ne suis pas sûre que le producteur doit noter sur l'étiquette les vitamines de synthèse ajoutées, mais il a dû obligatoirement en utiliser car les traitements industriels ont dénaturé une grande partie (pas toute) des nutriments.
  • 4/ je ne crois pas qu'il y ait d'études sérieuses sur la viabilité des phytostérols, des flavonoïdes, etc des fruits et légumes après traitement "concentré"... mais au goût et à l'effet sur ma propre jubilation cellulaire, je peux imaginer qu'ils n'en sortent pas grandis. J'ai goûté ces jus, je n'en ai retenu que le goût sucré.
  • 5/ Rien n'indique non plus le pourcentage de résidus de pesticides et engrais + autres molécules de synthèse, qui viendraient perturber la joie cellulaire de ton collègue... Chercher sur ce blog sur le pourquoi du comment des "jus de pesticides".
Il suffit par ailleurs de faire la dégustation comparative: le jus Jazz Max ou autre extracteur est non seulement infiniment meilleur mais il te fait te tenir vertical. Même les enfants lors de mes démos dans les magasins bio s'exclament! ça me fait toujours grand plaisir...

Comme pour le lait, j'appelle ces produits liquides colorés de K. des "plasti-jus". Je ne fais même pas le calcul que tu as élaboré, car pour moi c'est de l'eau avec des additifs. Pense peut être à refaire le calcul en amortissant Jazz Max sur trois ou cinq ans et non pas sur un an seulement; à 3 ans, le jus quotidien coûte 30 centimes en matériel, sur cinq ans 18 centimes). 

Je peux sembler dure mais, chez moi, l'alimentation saine est plus qu'un gadget. C'est grâce à elle que je vis encore! Je n'ai donc pas la même vision que la moyenne des consommateurs.

PS. Pour faire les 400 ml de jus qui équivaudraient à K. n'aurais-tu pas eu plus de production sans le céleri rave, mais avec du concombre par exemple ou des pommes? J'ai calculé quelque part la rentabilité en ml, je dois la retrouver.

PS2. Dans mon carnet de cuisine extracteur, j'avais minuté la durée d'extraction du jus pour la famille:

''On s'amuse à minuter encore une fois. 1 kg de carottes, 2 pommes, un demi bouquet de persil. 4 minutes pour produire le jus, qui fait 700g. 7/12 volume. 800g de raisins (de cette saison-ci, mais est-ce bien raisonnable) pour obtenir 1/2 litre de jus et... deux cuillerées à soupe rases de pulpe, sèche de chez sèche, sans devoir rincer le filtre.''

Prix des pâtés végétaux et laits végétaux du commerce

Par Taty Lauwers le vendredi, 12 septembre 2006, 07:51

Aujourd'hui, démonstration de l'extracteur dans un magasin bio. Presque personne. Je m'ennuie, je fouille les rayons et procède à quelques relevés pour comparer les prix à l'achat des caviars végétaux

  • Croque tofu : 15.50 euros le kilo
  • Végé grill : 19.16 le kilo
  • Croustisoy : 16.00 le kilo
  • Vegeluxury : 25 euros le kilo. Ce dernier ressemble à du saucisson de jambon. J'ai noté les ingrédients pour essayer de le reproduire au Jazz Max: eau, huile de colza, amidon de blé, carottes, bouillon de légumes, tomates, gomme de guar, oeuf, sel, glucose, épices. 

Je réalise presque tous mes caviars au tahin plutôt qu'à la purée d'amandes, car la purée de sésame coûte environ 9 euros le kilo, alors que la purée d'amandes revient à près de 30 euros le kilo. Les amandes sont aussi bien trop riches en salicylates pour ma biochimie perso. Le sésame en contient moins.

Laits végétaux

Dans le même esprit consomm'acteur, j'ai noté les prix des laits végétaux. Sachant que ce ne sont que des substituts « mentaux » pour celui à qui la notion de privation de lait est trop forte, et qu'ils n'ont strictement aucun avantage nutritionnel réel, c'est un peu cher, non ?

  • Le lait de quinoa (ingrédients: eau, quinoa 7%, sirop d'agave, maltodextrine de maïs, huile d'amandes) coûte 3.15 euros le litre.
  • Le lait d'avoine Oatley (ingrédients: eau, avoine 10%, sel marin) coûte 2.55 le litre. Sans ajout de sucre, c'est infect. Pourquoi n'indiquent ils donc pas l'ajout de dextrine ou autre forme de sucre transformé ? Chez Lima, le lait d'avoine indique que l'avoine a été maltée (eau, avoine 8%, huile de tournesol, sel, avoine maltée).
  • Le lait de riz Isola « bio rice drink » annonce comme ingrédients: eau, riz 7%, huile de tournesol, arôme naturel de vanille, sel. 

On peut réaliser des laits végétaux au Jazz Max cône à jus. C'est une procédure un peu longue pour un jules pressé, mais elle vaut la peine d'essayer. Voir un autre billet pour mes prochains tests.

 page suivante
 retour page 1