taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Fruits de la vie

Bouillon Mi-Mi et autres julespresséismes en soliste

Par Taty Lauwers le jeudi, 11 septembre 2006, 08:39

Pendant mes deux jours hebdomadaires en soliste (dans ma maison des Ardennes) je peux manger à mes heures de réelle faim (et non aux heures « culturelles »): dix heures et seize heures. 

10h: je me réchauffe du bouillon de canard, j'y verse un jus de courgette/carotte/céleri/oignon et j'y fais flotter des morceaux de galette d'avoine beurrée. 

12h: un jus de légumes (j'ai préparé un litre le matin, que j'ai gardé au frigo). Je n'ai pas vraiment faim. C'est un dépannage-pause pendant mes travaux au jardin. 

16h: Galettes d'avoine avec moutarde + concombres en tranches + tranches de porc au four doux cuites il y a trois jours. Je mouline un quart de joli potimaron au Jazz Max (cône broyeur) avec de l'ail et un demi-oignon que je cuis deux minutes dans mon bouillon avec une cuillérée de flocons d'avoine. 

Bouillon du juste milieu

Par Taty Lauwers Lauwers le mercredi, 04 mars 2009, 09:00

Je chauffe du bouillon de poulet (réalisé avec les os du poulet rôti d'il y a quelques jours) avec sel et poivre. Je verse dans le bouillon 1/4 litre de tomates passées (voir il y a dix jours) qui restaient dans mon frigo. Pendant que cela chauffe, j'extrais au Jazz Max-cône jus le jus de 3 très grosses carottes, 6 branches de céleri, les tiges d'un bouquet de persil, 2 gousses d'ail. J'y passe aussi 250g de courgettes blanchies surgelés, en récupérant la pulpe. Je verse tous les jus dans le bouillon. Je garde la pulpe pour un "Pain de Lentilles" que je servirai demain. Je laisse partir encore un bouillon et je sers. 

Chacun accommode: pour ma part, il me reste un peu d'oeuf entier fouetté car je viens de transformer des restes de hoummous en falafels. Je verse cet oeuf dans mon bol. 

Ce bouillon fut suivi de canard cuit 1h four doux (après poêlage de deux minutes sur le côté graisse), servi avec des épinards d'hier réchauffés dans un panier de bambou déposé sur la casserole de bouillon. Fameux le canard! Mais pas fameux d'accompagner avec des spinach. Next time: chicons, ou navets confits... 

J'ai profité de la cuisson four doux du canard pour y cuire aussi des poivrons en lamelles, des courgettes en languettes, des aubergines, un filet mignon de porc badigeonné de curry, des carbonnades de boeuf. J'aurai un stock de dépannage pour la semaine.

La soupe minute en longueur

Par Taty Lauwers le jeudi, 13 novembre 2006, 19:14

Question Lecteur. En complément des cours de cuisine que j'ai suivis chez toi, hier j'ai préparé la soupe au potiron en utilisant l'extracteur, dont la recette figure dans ton livre.
Sache que ce Jules-ci a mis presque 20 minutes pour laver le potiron, l'évider et le couper en petits morceaux, encore 20 minutes pour mettre l'extracteur en place et faire passer les légumes, un petit quart d'heure pour faire le bouillon et chauffer le tout, et, après le repas, encore un quart d'heure pour faire la vaisselle et ranger l'extracteur. Je devine ta réponse et je ne te demande de prendre de ton temps précieux pour me répondre. Mais je pense que tu devrais en tenir compte et ne pas faire croire aux gens que préparer à manger soi-même peut rivaliser en vitesse avec les congelés à mettre au micro-ondes. Continue ton bon travail et à bientôt! 

Ma réponse. Je réponds à ton témoignage pour le faire partager sur le site aux autres "toi-même".... 

Courage pour ton apprentissage, car dans quelques semaines tu feras la recette en vingt minutes. J'ai reçu des journalistes hier, en journée et c'est en continuant le reportage que j'ai préparé le repas de midi. La réaction: "quoi, ça va si vite?"... 

Tu fais chauffer le bouillon (que tu avais gardé au frigo) pendant que tu laves le potiMAron et que tu vides les graines, que tu le tailles en lanières (potiMAron ne doit pas être pelé, pas le potiron, ce dernier une plaie à peler!), tu le moulines à l'extracteur: quinze minutes max. quand tu as l'habitude et que tu es organisé. Et puis, tu mets au lave vaisselle la casserole, tu rinces en dix secondes les accessoires de l'extracteur sous le robinet et ciao berthe....

 page suivante
 retour page 1