taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Fruits de la vie

Huiles parfumées - exemples

Par Taty Lauwers Lauwers le vendredi, 01 mai 2009, 09:08

Qu'est ce qu'une Huile Aromatique (huile de basilic, huile de persil) à base de jus?

Plutôt que de laisser infuser le basilic lavé et bien séché dans l'huile pendant trois semaines pour obtenir un huile subtile, j'ai testé le jus de basilic au Jazz Max, que je conserve sous un peu d'huile ou avec moitié d'huile, selon mon stock, selon la saison et selon l'âge du capitaine. Même hors du frigo, il est encore bon après une semaine! Christine, qui a inventé la recette, me recommande d'ajouter un peu de jus de citron et du sel marin pour garder la couleur vert flamboyant. En cuisine de chef, elle utilise une proportion de ¾ de jus de basilic pour ¼ d'huile. 

J'ai aussi testé de réaliser le pesto classique avec cette huile. Très subtil.

Je garde désormais des Huiles Parfumées au frigo de coriandre, persil, basilic, cerfeuil. Je les conserve en petites bouteilles de récupération, hermétiques. En cuisine de soliste, je peux ainsi agrémenter un reste de riz complet réchauffé à la vapeur, servi avec une carotte râpée. Je n'ai plus l'impression de manger des restes en vitesse ! 

Pour une conservation plus longue, j'ai testé de conserver le jus de ces herbes, hors huile, dans des sachets de glaçons (achat en grande surface). Je n'ai plus qu'à déchirer un ou deux blocs glacés lorsque je fais un coulis de tomate en hiver, ou un plat au wok. Je l'ajoute deux minutes avant la fin de cuisson.

Au passage, dans la gamme « jules pressé », je m'organise aussi en pressant de temps en temps une série de gousses d'ail, de racines de gingembres pour faire du jus d'ail et du jus de gingembre que je conserve aussi en sachets de congélation. Je fais pareil avec de la citronnelle, qui a, comme le gingembre deux inconvénients : 1/ devoir être cuite longtemps dans la sauce pour dégager son parfum et 2/ laisser des fibres désagréables en bouche. Je passe les bâtons de citronnelle (coupés en tronçons, sinon on bloque l'appareil car ce sont tout de même presque des tiges de bois…), j'en garde le jus dans des sachets à glaçons. Super pour mes plats thaïlandais.

Nota pour le gingembre : ce jus me sert aussi en hiver si quelqu'un de la famille est enrhumé ou en toux. Trois fois par jour une demi cuiller à café de jus de gingembre avalée avec une demi cuiller à café de miel : souverain !!! J'ai appris ce truc en Inde, d'un gourou. Ce « truc » a enfin sorti mon fiston de sa toux soi-disant allergique, résistante à tous nos essais préalables. Sur place, je me débrouillais en écrasant le gingembre dans un linge (un des mes foulards, puisqu'on était à l'hôtel) à l'aide d'un poids lourd, puis en serrant très fort ce linge au-dessus d'un récipient. 

Crème de roquette

J'ai déjà repris ceci dans un autre billet à propos des pâtes minutes. Je n'ai plus d'huile en stock pour accompagner les pâtes. Je fais réduire 1/4 litre de crème fraîche, j'y ajoute en fin de cuisson du jus de roquette du jardin pressé au Jazz Max. J'ajoute un peu sel, poivre. Zoup, dans les pâtes avec du parmesan. Suivi par une salade folle avec un peu de tout ce qui me restait. Formid'…

 

 page suivante
 retour page 1