taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

mon livre
Fruits de la vie

Laits végétaux d'oléagineux (amande, etc)

Par Taty Lauwers Lauwers le samedi, 11 avril 2009, 11:28

Laits végétaux. Comment produire du lait d'amandes maison à l'aide du Jazz Max ou du Jazz Pro

N'oubliez pas de secouer chaque fois avant utilisation ces laits végétaux (amande, soja, quinoa, etc.) car ce ne sont pas des émulsions naturelles. Ce sont des boissons de type lacté.

Variante 1 : amandes crues - Jazz Max (cone à jus) ou Jazz Pro (cone blanc)

  • Je fais tremper 100g d'amandes émondées pendant une nuit dans une grande quantité d'eau.

JP_almmilk0.jpg

  • Le lendemain, j'égoutte et je rince.
  • Je délaye ces amandes avec un-demi litre d'eau.

JP_almmilk01.jpg

  • Je verse le tout dans l'appareil muni du cône à jus (Jazz Max ou Jazz Pro-cone blanc).
  • Je récupère le premier jus.
  • Je fouette la pulpe éjectée avec un demi-litre d'eau supplémentaire. J'obtiens un broyat très liquide.
  • Je repasse dans l'appareil, toujours avec le cône à jus. J'ajoute le lait obtenu à mon premier "jus" d'amande.

Ce lait conserve trois jours au réfrigérateur. 

Je récupère la pulpe pour en ajouter dans un gâteau maison.

En vidéo

Pour voir la procédure en images, inspirez-vous de la vidéo sur le lait de soja au Jazz Max, nr 14 dans la liste (chapitre II des vidéos, colonne de droite). La procédure est identique. La même procédure est réalisée avec des noisettes, des noix de cajou ou des graines de tournesol - toutes les noix, en gros.

Variante 2 : amandes cuites - au Jazz Max uniquement si départ d'amandes entières; au Jazz Pro aussi si départ de poudre d'amandes

Je broye 100g d'amandes émondées au Jazz Max, cône broyeur.

JP_almmilk02.jpg

Je délaye cette poudre avec un litre d'eau.

JP_almmilk03.jpg

Je laisse cuire à petit feu à couvert, pendant dix minutes. L'idée n'est pas de cuire, mais d'infuser vers le liquide... Attention: cela déborde comme du vrai lait si le feu est trop fort...

JP_alm_milk1.jpg

Je laisse un peu tiédir ou je fouette ardemment pour refroidir.

Je verse le tout dans l'appareil muni du cône à jus (Jazz Max) ou du cone blanc (Jazz Pro).

JP_alm_milk2.jpg

Je récupère le premier jus pour le reverser dans l'appareil, histoire qu'il "pousse" la pulpe.

JP_alm_milk5.jpg

Jazz Pro: je laisse tourner l'appareil à vide pour qu'il éjecte bien tout le liquide.

JP_alm_milk4.jpg

JP_alm_milk8.jpg

Je récupère le jus comme "boisson lactée". Je garderais la pulpe pour un gâteau, mais je n'ai jamais vraiment testé.

JP_alm_milk11.jpg

Ce lait conserve trois jours au réfrigérateur. 

  • NB pour les noix de cajou: ne les faites jamais tremper, elles sont déjà rôties deux fois à la source. Le trempage les rendrait gluantes et écoeurantes.
  • NB2. La plupart des sites qui pratiquent les laits végétaux maison sont des sites d'inspiration crudivore. Leurs infos nutritionnelles sont souvent enthousiasmantes, mais fantaisistes (voir "Le Cru à Corps Perdu", fruit de mes années crudistes). Confrontez-les à votre bon sens, tout simplement.
  • NB3. ça n'en finit pas, ces notes... Ah ben oui, ça, chez un prof de métier, quand on appuie sur le bouton, n'est-ce pas? Les amandes et autres noix sont riches en salicylates, anti-inflammatoires naturels qui sont les bienvenus chez la plupart des mangeurs... sauf les quelques malheureux que j'appelle "canaris" dans mes livres et qui font des hyperréactions retardées à cette catégorie. Sont souvent "canaris" les enfants multiallergiques, dont je me désole qu'on les prive de lait de vache pour leur proposer du lait d'amandes, qui est presque plus délétère pour eux que le bon lait de meuhmeuh....

Comme pour le lait de soja ou le lait de chanvre (autres billets), la manœuvre peut aussi être réalisée au robot ménager, au blender ou au mouli-légumes, si pas au mortier, si vous n'avez pas d'extracteur de ce type.

  • Il faudrait laisser tourner le blender de cinq à dix minutes selon le modèle, pour une mixture homogène.
  • Puis il faut presser le broyat d'amandes dans une étamine pour en extraire tout le jus.

Au blender en images

  1. TexMex sur http://nanoune.canalblog.com publie (27/10/2007) sa recette de lait de noix de pecans, au petit blender Magic Bullet
  2. Pour voir une vidéo de la procédure au blender, cherchez sur youtube.com "almond milk mercola" ("Step by step instructions on how to make this nutritious beverage").
  3. Les plus curieux prendront le temps de voir une vidéo annoncée dans les "similaires", où une madameke prend cinq minutes de grands envols de manche pour nous montrer comment on fait du lait d'amandes en diluant de la purée d'amandes dans de l'eau. Sans rire.
 page suivante
 retour page 1