taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Dysbiose: avant de penser "cure" Nouvelle flore

télécharger en pdf interactif - voir l'infographie n° 3

 

Avant de passer par une cure stricte pour réguler la digestion défaillante, évaluez les bases de bon sens que nous avons oubliées dans notre tourbillon moderne. Parfois, il suffira de calibrer les menus selon ces paramètres pour obtenir une grande paix intestinale, sans devoir en passer par la cure “Nouvelle flore” que je détaille dans mon livre Du gaz dans les neurones. Une cure radicale peut déstabiliser au plan physique autant qu’au plan psychique. Prudence !

NB. Cette infographie illustre un de mes billets Nouvelle flore ou des premiers secours plus simples?

 

Auditeurs et praticiens soyez les bienvenus, téléchargez pour l'utiliser dans votre pratique.
Merci de garder la référence à mon site.
Télécharger le fichier haute définition (4.2Mb). Moyenne (739K). Très léger (394K). En pdf à cliquer
Incorporer le graphique directement sur votre site
Le texte transcrit.

Transcription de la version longue

Dysbiose: avant de penser "cure" Nouvelle flore
Par Taty Lauwers. Avant de passer par une cure alimentaire stricte pour réguler la digestion défaillante, évaluez les bases culinaires de bon sens que nous avons oubliées dans notre tourbillon moderne. Parfois, il suffira de calibrer les menus selon ces paramètres pour obtenir une grande paix intestinale, sans devoir en passer par la cure “Nouvelle flore” que je détaille dans mon livre “Du gaz dans les neurones”. Une cure radicale peut déstabiliser au plan physique autant qu’au plan psychique. Prudence !

infographie nr 2 - série Dysbiose - www.taty.be

 

  • êtes-vous un bec très sucré ? L’excès de sucres est source de fermentations malvenues.
  • êtes-vous amateur de soja moderne ? Aussi grand fermenteur chez beaucoup de sujets.
  • Commentaire coach. Tous les produits de soja comme lait, crème, farine, sauf la sauce soja et le tempeh, sont des sources de grande cacophonie gastrique chez la plupart des mangeurs occidentaux.

  • Consommez-vous beaucoup de lait, de crème, de fromage frais? Vérifiez qu’une intolérance au lactose ne s’est pas momentanée installée.
  • Consommez-vous beaucoup de fruits? de sirop d’agave? de sodas? L’intolérance au fructose est commune.
  • évitez pendant 15 jours les sources de fructose comme les fruits, le sirop d’agave, certains miels ou les produits industriels sucrés. Puis reprenez en modération.

  • Votre menu contient-il plus de 15% d’aliments sur-manufacturés ou ultra transformés ?
  • Nul ne peut prédire l’impact exact des additifs, des antibiotiques animaux, des levures manipulées ou des nanoparticules alimentaires sur la santé intestinale. Sur le terrain, on observe qu’ils sont loin d’être anodins. En outre l'ultra transformation rend les nutriments quasi inertes.

  • Consommez-vous assez de probiotiques (yaourt, choucroute, etc.) ?

Voir la liste dans le livre, ou avec le coach) ?

  • Ne consommez-vous pas trop d’aliments qui favorisent la putréfaction et les déplacements de population intestinale ?

Purines en excès chez certains mangeurs (viandes ou légumes secs); chez d’autres, excès de céréales et de pain (même bio, même complets, parfois surtout complets précisément !); associations alimentaires trop riches...

  • Consommez-vous chaque jour quelques amandes ou noix, riches en glutamine, carburant de la muqueuse intestinale... ainsi que du bouillon de poule maison, véritable pansement de l’intestin ?
  • Utilisez-vous des graisses de toute bonne qualité, en équilibre ?
  • Ne surdosez-vous pas en végétaux et en fruits crus, qui ne peuvent plus être traités lorsque les intestins sont enflammés ou que le feu digestif n’y est plus ?
  • Dégustez-vous même des smoothies ou des soupes crues, broyées à l’aide de blenders puissants ? Encore plus agressifs pour la muqueuse digestif que les simples crudités en salades.

Gare ! Cela fait effet de râpe à intestins, puisque ces crudités ne sont même pas mâchées.

  • êtes-vous polymédicamenté ? ou même très amateur de compléments alimentaires ?

On sait que certains médicaments inhibent certaines fonctions digestives. Les compléments sont souvent prescrits comme de l’allopathie verte et peuvent perturber la remise sur pied du tube digestif.

  • Consommez-vous des légumes secs plus de deux fois par semaine ? Les cuisinez-vous dans les règles ?

Deux fois par semaine est parfois même trop pour un tube digestif malmené. Elles doivent être soigneusement trempées. Même germées, elles doivent être cuites à cœur, le cas échéant avec ajout d’une cuiller à café de bicarbonate de soude alimentaire.

  • Variez-vous les aliments de jour en jour? Ne privilégiez-vous pas les mêmes produits, tous les jours, plusieurs fois par jour ? Pensons pain à tous les repas, fromages après chaque dégustation, viande tous les jours, sauce tomate à gogo...

Rectifiez avant toute chose ces paramètres. Ces critères sont purement alimentaires et se cumulent à l’indispensable gestion du stress, le grand poison tripal...

infographie liée à mon topo Du gaz dans les neurones
et au topo expert adjoint Sortir de la cacophonie gastrique dans la collection Les Topos de Taty, éditions Aladdin, www.lestoposdetaty.com
Principes, grilles et menus pour une courte cure Nouvelle flore.

 

Incorporer dans votre site - version longue

Incorporez l'infographie sur votre site en copiant/collant le code suivant dans la zone html de votre page internet:

<p>
</p>
<p style="max-width:800px; min-width:300px; margin:0 auto; text-align:center;"><img src="http://www.taty.be/dugaz/tatybe_DG2equilibreglobalMED.jpg" alt="Avant de penser "cure" Nouvelle flore, par Taty Lauwers" width="50%" height="50%" style="max-width:100%; min-width:300px; margin: 0 auto 20px auto; display:block;" title ="Avant de penser "cure" Nouvelle flore, par Taty Lauwers" border="0">
Avant de passer par une cure stricte pour réguler la digestion défaillante, évaluez les bases de bon sens que nous avons oubliées dans notre tourbillon moderne. Parfois, il suffira de calibrer les menus selon ces paramètres pour obtenir une grande paix intestinale, sans devoir en passer par la cure “Nouvelle flore” que je détaille dans mon livre “Du gaz dans les neurones”. Une cure radicale peut déstabiliser au plan physique autant qu’au plan psychique. Prudence !
<br>
<a href="http://www.taty.be/dugaz/DG2equilibreglobalinfogr.html#TOP">"Avant de penser "cure" Nouvelle flore, par Taty Lauwers - www.taty.be</a>.</p>
<p>
</p>

article relié à mon livre "Du gaz dans les neurones"


 Retour au blog