taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Diète cétogénique: pour qui? pourquoi? p. 65

Cet automne, je publierai régulièrement des brouillons de mon livre à paraître sur le sujet, comme c'est mon habitude. Si j'écris des âneries, c'est le lot des brouillons. Ils seront relus et corrigés, vous aurez la version épurée dans le livre final.
Executive summary: voir mon pitch.
Voir la table des matières des billets à ce jour
Aujourd'hui: Les erreurs en cétogénique 2017

Les erreurs en cétogénique

Je viens de parcourir 6 livres actuels sur la cétogène, dont je publierai sous peu mes notes de lecture. Tous ces auteurs sont bien enthousiastes et engageants. Un peu trop enthousiastes? Je n'ai pas lu de mises en garde, de mises en contexte. En gros, voilà une cure qui n'a aucun défaut ?

Il y en a plusieurs, pourtant.

Commençons par le premier, celui qui peut (et devrait) freiner au début. Un proche qui se targue de diététique et qui est en fait atteint de psittacose vous découragera avec des affirmations catégoriques, remplies de mots sérieux et composées d'approximations qui révèlent simplement que ce proche parle de ce qu'il ne connaît pas. Exemple capté sur le net: " un régime très pauvre en glucides n'est pas souhaitable car le déséquilibre ressenti par le pancréas fabriquant nos 2 hormones antagonistes ( le glucagon et l'insuline ) déclenche des troubles de la glycémie au retour à la normale et provoque chez certaines personnes un diabète. " D'où ça sort, ça, monsieur? De votre chapeau de magicien?

Ou " un régime trop riche en lipides peut entraîner des répercutions sur le foie, sans parler de l'accoutumance des cellules musculaires( cardiaques et squelettiques) à l'utilisation de lipides et surtout à leur stockage ( à l'arrêt du régime, les cellules vont maintenir leur pouvoir de rétention des graisses)". Rebelote: qui peut justifier ce discours, quelle source, quelle expérience sur le terrain, quelle référence à notre passé d'humain? Humains qui, rappelons-le, avons passé la moitié de notre durée de vie sur terre depuis 100.000 ans à jeûner, par force.

Si vous n'avez pas un minimum de connaissances sérieuses en diététique ou si vous n'avez pas une confiance absolue dans votre coach/praticien cétogène, ne vous lancez pas dans l'aventure. Abstenez-vous pour l'instant de jouer avec cette cure surpuissante. Informez-vous, lisez au lieu d'accepter des bobards de comptoir. Et alors, seulement alors, prenez la peine de commencer.

Premier défaut: c'est une cure puissante, pour les fanas de nutri, elle ne concerne pas les débutants.

retour tdm