taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite

Diète cétogénique: pour qui? pourquoi? p. 66

Cet automne, je publierai régulièrement des brouillons de mon livre à paraître sur le sujet, comme c'est mon habitude. Si j'écris des âneries, c'est le lot des brouillons. Ils seront relus et corrigés, vous aurez la version épurée dans le livre final.
Executive summary: voir mon pitch.
Voir la table des matières des billets à ce jour
Aujourd'hui: Perte de cheveux en low-carb?

Perte de cheveux en low-carb?

Question d'une copine par mail. "Il y a quelques témoignages de pertes massives de cheveu avec la cétogène sur fb, alors que tous les autres symptomes disparaissent et que les personnes se sentent revivre. (...) ils se supplémentent en potassium sodium magnésium. C'est difficile pour moi accepter un plan alimentaire avec carences. "

Ma réponse

Je n'ai pas d'info des praticiens ou d'experts, mais il est bien connu qu'une perte de poids rapide est associée à la perte de cheveux, refrain connu après la chirurgie bariatrique.

J'ai fait une petite recherche sur les forums. Il faudrait savoir qui parmi les plaignantes pratiquait la cétogène bien menée, ressourçante, et qui pratiquait une forme de cure protéinée/Dukan additionnée de gras, ce qui n'est pas du tout la même chose (carences garanties avec ce dernier choix).

"Cétogène" est devenu un mot-valise, on y met ce qu'on veut. Certaines pratiquent du LCHF en annonçant céto et perdent aussi leurs cheveux. Quasi chaque fois, dans les histoires, la perte de cheveux survient concomittamment avec une perte de poids rapide. On ne peut rien déduire des messages forum, car peu d'entre elles indiquent comment elles ont pratiqué la céto. Mais une perte de poids rapide, chez une femme, en cétogène, signifie qu'elles ont très probablement réduit la ration calorique quotidienne au minimum, comme  500-800kcal, ce qu'on obtient avec des poudres en général. Ces poudres sont conçues pour provoquer la cétose sans inclure de graisse ou quasi, partant du principe que la part lipidique sera pompée dans les graisses du mangeur. Dès que la cétose est acquise, on n'a de toute façon pas faim, ils réduisent les quantités à 500kcal dans leurs potiquets. C'est efficace, mais toxique! Voir mon billet "L'hypoglucidique maigre, mauvaise bonne idée".

Conclusion: mener Décrochez des sucres ou la cétogène réfléchie, à base d'aliments frais, cuisinés chez soi, en variant de jour en jour. Laisser le corps perdre du poids calmement à son rythme, sans pousser les manettes en cumulant cétose et restriction calorique extrême. Les kilos perdus trop vite reviendront d'ailleurs (les cheveux aussi, ouf!).


retour tdm