taty lauwers

cuisinez selon votre nature

En recherche d'un "devenir soi" nutritionnel... Lire la suite


annexes à mon livre
En finir avec le burn-out
(topo expert)

 

Blog/FAQs

ou "Revenir aux techniques simples des anciens pour sortir du burn-out : se fier au repos organique profond pour stimuler les forces d'auto-guérison"

28.3 Pourquoi se reposer couché dans le contexte d'un chambard hormonal comme le burn-out? Dompter le cortisol...

28.3 Pourquoi éviter la pollution dans le contexte du burn-out? La thyroïde et les xénobiotiques...


28.2Pour tous les coachs qui suivent les victimes de "mystérieux" burn-out, Ecouter/voir le professeur Belpomme exposer à l'Assemblée nationale française en 2016 la problématique des maladies émergentes dues aux CEM.

18.10 Je profite d'une conversation avec ma très chère cousine, avec qui on a joué à un mini-audit autour d'une tasse de thé, hier. Je lui fais un résumé que je partage avec tous, histoire de présenter qu'il n'y a pas qu'une seule approche pour faire face à ces nouvelles maladies bizarres: "Un cas d'école: borréliose ou assimilé". Lire la suite

27.3 Annexes digitales. Auditeurs, téléchargez (pdf - mot de passe) les annexes digitales de ce topo expert, sous la forme de fiches à remettre au patient/client. De larges pans sont laissés blancs pour les commentaires du soignant, selon le cas de la personne. Le mot de passe est le dernier mot de la page 105 du topo papier (en ebook, chercher sur "mot de passe"; participants à mes stages: me le demander).

J'ai choisi des techniques douces parmi celles qu'on peut pratiquer seul, chez soi, sans sou férir. Elles sont toutes sont avérées depuis longtemps, ont été testées par des milliers de personnes sur de longues années sans effets secondaire (si elles sont pratiquées en sagesse, choisies au bon moment - raison pour laquelle je les protège par mot de passe, afin qu'on recoure à l'aide d'un praticien,, tant je veux protéger les personnes excessives contre elles mêmes...), elles sont efficaces. Pourquoi vouloir en passer par leurs équivalents violents? Voici la sélection de techniques douces de Mémé, dans une gradation que vous comprendrez.

  • L'eau d'argile
  • Le bain de bouche à l'huile ou gandusha
  • Le stretching en douceur
    NB. Le yoga serait aussi efficace, mais certaines personnes ont peur de s'afficher en groupe (surpoids, etc.), ne sont pas en forme aux heures de séances et trop épuisées pour se déplacer; d'autres ont peur d'une pratique sectaire, ce dont on sait qu'elle ne l'est pas, mais ne luttons pas!
  • La marche afghane et/ou les respirations abdominales profondes
  • La cohérence cardiaque
  • Les rites tibétains
  • ("rites" est le terme que j'utilise pour les D2, amateurs de reliance; "gymnastique" est le terme ad hoc pour les plus rationnels, aussi freinés par la crainte d'une pratique sectaire)
  • Les bains dérivatifs de Kuhne
    (sans mot de passe)
  • Les lavements doux de Kousmine
    NB. Ils sont les derniers de la liste, car les plus "risqués" si on les pratique sans grande connaissance. Non pas qu'on vide le colon de sa flore, ce qui n'a jamais été démontré. Les Indiens et Kousmine pratiquaient toujours une instillation d'huile après le lavement, ce qui évite le "désséchement" de la muqueuse selon le dr Douillard. Je ne vois pas ces bonnes pratiques recommandées par les praticiens pro-lavements aujourd'hui?

5.3 Je suis très heureuse d'annoncer la sortie prochaine (+-28 mars) du deuxième nouveau topo expert dans la collection pour les praticiens: "En finir avec le burn-out", topo compagnon de "Quand j'étais vieille".

J'y expose les tenants et aboutissants de la stratégie des six formes de repos explorée dans ce dernier topo profane, ainsi que la cure de ressourcement par exemple: "Retour à soi". J'y ai aussi inclus un rappel technique des voies douces (exercices tibétains, sauna, lavement doux à la Kousmine, bains dérivatifs, etc.).

Extraits: "« Douce » est un leit-motiv de mon approche. Il est hors de question pour un épuisé chronique de tester les fantaisies apparues récemment sur le net comme les lavements au café ou la « cure du foie » qui permettrait d'évacuer des calculs biliaires et de drainer le foie. Ce sont des techniques bien trop violentes pour eux. Que les bien-portants s'amusent à suivre quelques conseillers obscurs du net, pourquoi pas ? L'homme est libre de se faire du mal en croyant se faire du bien, mais je voudrais ici mettre en garde les victimes de burn-out qui écouteraient trop naïvement les prometteurs de lendemains qui chantent."

et

"À l'heure où le net naturo nous propose mille et une nouvelles techniques dites « naturelles », j'en propose ici quelques unes qui le sont vraiment — en un mot, celles qui font vraiment confiance au corps humain, qui lui donnent en douceur les outils pour se reconstruire et se restructurer et qui ont fait leurs preuves depuis des dizaines d'années. La victime de SFC est, physiologiquement, revenue à l'état de nourrisson et mérite le même traitement s'il on entend retourner à l'état antérieur. Sa planche de salut sera de raisonner en ces termes : « le ferais-je à mon bébé ? ». Par exemple : le nourrir d'aliments riches ou industrialisés, lui imposer des hypersollicitations visuelles ou auditives constantes, le bourrer de compléments alimentaires, nier les réactions du corps, tourner son attention vers les autres alors qu'il a besoin de toute son énergie pour grandir et surtout donner l'équivalent de gifles répétées à l'organisme par des techniques inadéquates. Je n'ai pas de mots trop durs pour mes camarades aventuriers de la santé : faites sur vous-même toutes les expériences qui vous chantent, n'y entraînez pas les plus fragiles ! "

Quatrième de couverture

Dans ce topo expert, Taty Lauwers déploye le raisonnement qui l'a menée à définir la stratégie des six formes de repos et des dix critères alimentaires détaillée dans son topo profane sur le sujet : « Quand j'étais Vieille ». Ce tome-ci s'adresse aux soignants de toute discipline, aux diététiciens classiques et aux alternutritionnistes, depuis l'hygiéniste jusqu'au nutrithérapeute en passant par le naturopathe.
On verra comment discerner parmi toutes les formes d'épuisement chronique que l'on rencontre aujourd'hui, formes bien plus diverses que du temps de nos premiers maîtres en naturologie : syndrome de fatigue chronique classique (SFC), hyposurrénalisme (« adrenal fatigue » en anglais) ou adrénalinorésistance, candidose, borréliose, maladie environnementale, hypersensibilité aux ondes électromagnétiques…
L'auteure expose comment paramétrer une stratégie selon le profil du mangeur ou selon son état organique du moment.
À l'heure où certaines mouvances naturopathiques s'adonnent à « l'allopathie verte », Taty Lauwers rappelle des techniques simples et avérées pour un drainage en douceur : les bains dérivatifs, les lavements doux à la Kousmine, l'eau d'argile, etc.

Existe aussi en ebook, voir sur le site officiel