taty lauwers

cuisinez selon votre nature

en quête d'un devenir-soi nutritionnel

21.7 "Je suis venu te dire que je m'en vais - page 19

Ce que les réseaux sociaux font à l'homme... Une image vaut mille mots.
Répertoire "non-food" de ce site. Je prends ma casquette de Jiminy Cricket et je commence les petits billets expliquant pourquoi, après les 9 mois de test que j'ai promis à mon fiston, je quitte l'ambiance FB.

Je terminerai ce dossier par une image, qui illustre à mes yeux ce que les GAFAM font à l'homme qui n'en prend pas la mesure.

Alfred Kubin (1877-1959) - "Der Mensch"
source de l'image

Très amusant de discuter entre amis autour de cette image. Peu d'entre mes camarades ont le même frisson d'horreur que moi à regarder cette gravure d'un humain qui croit s'amuser et qui est enchaîné dans un chemin tracé et flou. Yiiiiks.

Ajout décembre 2018. J'ai trouvé un passage qui illustre l'image dans un roman de Tobie Nathan, L'évangile selon Youri: (...) "tout le monde, lui et moi compris, les gens étaient effondrés, vidés de tout ressort, car ils ne parvenaient plus à penser. Ils étaient pensés avant même d'ouvrir la bouche, encadrés par les infos en continu, la cervelle vidée par les réseaux sociaux. Il suffit d'imaginer une autoroute qui file droit vers nulle part sans jamais aucune indiciation, sans sortie, sans bretelle, sains aire de repos, sans aucun moyen de s'échapper, rien d'autre que rouler tout droit au milieu du troupeau. On n'est tout de même pas des gnous: on finit par devenir fou".


Merci de votre lecture. Fin provisoire du dossier à ce jour (21.7.2018). That's all folks! (ou "folk" si une seule personne m'a lue sur ce blog...)


Retour au blog "Articles"